Catégories
#Guérison

Comment penser rend malade

Terrain – film complet parties 1 & 2

Ce sont les pensées qui rendent malades.

Dans cette société matérialiste, on nous enseigne que la pensée, comme tout ce qui touche à l’esprit, « c’est du vent »… puisque ce n’est pas solide.

Pourtant, le vent, associé à d’autres vents, peut devenir un cyclone qui arrache des toitures, transporte des bateaux, des machines agricoles et du bétail sur des kilomètres, dévaste des villages.

Catégories
#Guérison

Adieu, mondialisation

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Cet hymne russe a été adopté le 20 décembre 2000 par le président Vladimir Poutine en remplacement de la Chanson patriotique qui était utilisée depuis 1990.

En 2000, le Kremlin, sous l’impulsion de Vladimir Poutine, décida de revenir à la musique d’Aleksandrov, et les nouvelles paroles de Sergueï Mikhalkov furent retenues et retravaillées en collaboration avec le Kremlin. Les références à Lénine et au communisme furent supprimées ainsi que l’idée d’une union indestructible entre les républiques soviétiques. Les nouvelles paroles insistent sur la grandeur et les richesses du pays.

En 2010, le parti communiste russe demanda le changement de l’hymne, en enlevant notamment les références à la religion et à « Dieu », mais cela fut refusé.

Catégories
#Guérison

Hypnose de masse : mode d’emploi

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Pourquoi la majorité des gens sont-ils incapables de réfléchir ou de remettre en question les médias ?

Parce qu’ils ont été hypnotisés.

Dans la Grèce antique, Hypnos était le dieu du sommeil.

Catégories
#Guérison

Stayin’ Alive – Je Reste En vie

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Stayin’ Alive, la chanson qui introduisait le film Saturday Night Fever [La Fièvre Du Samedi Soir], était un hymne à la survie dans la jungle impitoyable de New York.

Ce fut le coup d’envoi du Disco, la Danse Music.

La danse est mouvement, symbole de vie, de vitalité.

Catégories
#Guérison

Appel à témoignages d’effets indésirables pour l’Ordre infirmier

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Un être vivant est en aussi bonne santé, mentale et physique, qu’il est capable de se battre.

C’est à croire que le système immunitaire et tous les systèmes de défense du corps obéissent à l’état d’esprit de la personne face aux agressions extérieures, qu’elles soient psychologiques ou physiques.

Cela fait deux ans que le peuple se fait agresser, opprimer, piétiner : suppression des libertés, interdiction de travail, destruction des liens familiaux, destruction de la santé (masques, « vaccins », privation d’air pur, de soleil, confinement), informations anxiogènes et mensongères, surpression des loisirs, destruction de l’économie, appauvrissement continuel, destruction de l’éducation et des rapports sociaux…

Catégories
#Guérison

La Lumière… plus forte que les ténèbres

La Lumière éclaire la nuit,

La nuit ne peut éteindre la Lumière.

Même si les mensonges cachent un temps la Vérité,

Ils ne peuvent la faire disparaître.

Une fois exposés en pleine lumière,

Les mensonges s’évanouissent.

Vous êtes des lumières au cœur de la nuit…

Joyeux Noël à tous !

Catégories
#Guérison

Antidotes au fakecin de la mort qui tue

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Cette vidéo peut sauver des vies, la vôtre ou celle de vos proches.

Le biostatisticien Richard Delgado, de La Quinta Columna (La Cinquième Colonne), vous propose ici des antidotes naturels, peu coûteux, à l’empoisonnement dont vous ou vos proches êtes victimes, si vous avez eu la malchance de ne pas tomber sur le placebo.

Qu’est-ce qui prouve qu’une partie des vaccinés reçoit un placebo ?

Cette déclaration du ministre britannique Nadim Zahawi, publiée dans le journal Russia Today :

Les gens qui ont été piqués avec des PLACEBOS durant les essais du vaccin auront les mêmes privilèges que ceux qui sont « pleinement » vaccinés, affirme le ministre du Royaume-Uni.

Vous avez aussi cet article de Sciences & Avenir :

Ils ont reçu un placebo, quand pourront-ils avoir le vaccin ?

On pourrait objecter : « Ah, mais non, ça, c’était durant les phases de test, pendant la période d’expérimentation du vaccin… »

Même Le Monde reconnaît, dans cet article du 8 juillet 2021, que les laboratoires ont confirmé que leurs vaccins sont toujours en phase 3 d’expérimentation et que la fin de ces essais est prévue pour fin 2022 ou 2023, suivant les laboratoires :

Covid-19 : les essais de phase 3 des vaccins sont-ils terminés « depuis des mois », comme l’affirme Olivier Véran ?

Et cette situation est mondiale, comme on peut le lire dans cet article du Washington Post, du 26 juillet 2021 :

La FDA [Foods & Drugs Agency] demande à Pfizer et Moderna de tester leurs vaccins sur davantage d’enfants pour résoudre des questions de sécurité

Les organismes de réglementation fédéraux ont exigé que les compagnies de vaccin prolongent leurs essais pour tester les injections de coronavirus sur des milliers d’enfants en âge d’être scolarisés avant de demander une autorisation – une décision qui a pour but d’estimer si une rare inflammation du muscle cardiaque qui a été observée chez de jeunes adultes peu de temps après leur vaccination est plus courante dans les groupes d’âge inférieur.

Conclusion : ces poisons sont toujours en phase de test et vous êtes les cobayes.

J’avais vu passer cette information plusieurs fois, dans des vidéos ou publications de lanceurs d’alerte, mais j’ai attendu d’avoir des sources plus convaincantes pour vous la relayer.

J’avais aussi un dossier volumineux de La Quinta Columna sur ce qu’ils ont découvert en analysant au microscope électronique des flacons de « vaccin » covid, mais les données scientifiques complexes m’ont paru inaccessibles à une majorité de lecteurs.

Aussi, les personnes empoisonnées par le cocktail hydroxyde de graphène et protéine de pointe sont souvent dans un tel état physique et mental qu’elles sont incapables de réfléchir à des sujets complexes.

Les remèdes de Ricardo Delgado semblent avoir fait leurs preuves contre l’oxyde de graphène qui cause les sensations électriques, l’aimantation, la fatigue extrême. Je vous conseille aussi de lire le commentaire intitulé ***IMPORTANT***, sous cet article, concernant la spiruline.

Cependant, Delgado ne parle pas de la protéine de pointe que les docteurs Charles Hoffe et Sucharit Bhakdi ont rendu responsable des thromboses (caillots) qui sont source de désordres cardiovasculaires : AVC, AIT, phlébites, embolies, myocardite, péricardite, cycles menstruels déréglés, etc.

Si vous êtes contraints de faire cette injection, procurez-vous un ASPIVENIN et de l’argile verte. Emportez l’ASPIVENIN avec vous et utilisez-le tout de suite après l’injection pour retirer le poison.

Une fois chez vous, faites des cataplasmes d’argile verte toutes les demi-heures sur et autour du point d’injection.

Buvez beaucoup (eau, tisane) et efforcez-vous de transpirer en vous couvrant à l’excès, par exemple avec un K-way intégral couvrant des pieds à la tête, mais sans faire de sport ni d’exercice, car cela accélère le flux sanguin et les cristaux d’hydroxyde graphène (tranchants) peuvent ainsi causer plus de lésions sur les parois des vaisseaux et du cœur.

Comment utiliser l'Aspivenin


CURE DE DÉSINTOXICATION

LE TERMINATOR DES PARASITES REBELLES
(page du naturopathe Michel Dogna)

PROTOCOLES DU DR ANDREAS KALCKER (extrait du livre Santé Interdite)

Site du Docteur Jade Allègre, spécialiste renommée des soins par l’argile

Catégories
#Guérison

Merci de nous réveiller

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Le Docteur Louis Fouché, anesthésiste réanimateur à l’hôpital de la Conception, à Marseille, fondateur du collectif REINFO COVID, est connu pour avoir dénoncé la politique sanitaire calamiteuse du gouvernement, notamment sur France-Soir et CNEWS.

Dans la vidéo ci-dessus, lui et sa femme Carole nous font cadeau de cette merveilleuse déclaration de liberté, d’amour et de renaissance.

Chapeau bas à ces deux anges qui œuvrent avec grâce au cœur de l’enfer.

Catégories
#Guérison

Lee Greenwood, les soldats US produisent une nouvelle version de God Bless the USA

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

God Bless The USA
Dieu Bénisse les USA

If tomorrow all the things were gone I’d worked for all my life
Si demain toutes ce pourquoi j’ai travaillé toute ma vie disparaissait
And I had to start again with just my children and my wife
Et que je devais tout recommencer, juste avec mes enfants et ma femme,

I’d thank my lucky stars to be livin’ here today
Je remercierais mes bonnes étoiles de vivre ici aujourd’hui,
Where the flag still stands for freedom and they can’t take that away
Où le drapeau flotte encore pour la liberté et ils ne peuvent nous l’enlever,

And I’m proud to be an American where at least I know I’m free
Et je suis fier d’être un Américain, là au moins je sais que je suis libre
And I won’t forget the men who died, who gave that right to me
Et je n’oublierai pas les hommes qui sont morts, qui m’ont donné ce droit.

And I’d gladly stand up next to you and defend her still today
Et je suis heureux de me tenir à tes côtés et pour là défendre encore aujourd’hui,
‘Cause there ain’t no doubt I love this land
Car il n’y a aucun doute que j’aime cette terre,
God bless the USA
Dieu bénisse les USA.

From the lakes of Minnesota, to the hills of Tennessee,
Des lacs du Minnesota, aux collines du Tennessee,
Across the plains of Texas, or from sea to shining sea
À travers les plaines du Texas, d’une mer scintillante à l’autre,
From Detroit down to Houston and New York to LA,
De Détroit à Houston et de New York jusqu’à LA,
Well, there’s pride in every American heart
Eh bien, il y a de la fierté dans le cœur de chaque Américain,
And it’s time we stand and say
Et il est temps de se lever et de dire

That I’m proud to be an American where at least I know I’m free
Que je suis fier d’être un Américain, là au moins je sais que je suis libre,
And I won’t forget the men who died, who gave that right to me
Et je n’oublierai pas les hommes qui sont morts, qui m’ont donné ce droit,

And I’d gladly stand up next to you and defend her still today
Et je suis heureux de me tenir à tes côtés et pour là défendre encore aujourd’hui,
‘Cause there ain’t no doubt I love this land
Car il n’y a aucun doute que j’aime cette terre,
God bless the USA
Dieu bénisse les USA,
Yeah, God bless this country
Ouais, Dieu bénisse ce pays,

And I’m proud to be an American where at least I know I’m free
Et je suis fier d’être un Américain, là au moins je sais que je suis libre
And I won’t forget the men who died, who gave that right to me
Et je n’oublierai pas les hommes qui sont morts, qui m’ont donné ce droit,

And I’d gladly stand up next to you and defend her still today
Et je suis heureux de me tenir à tes côtés et pour là défendre encore aujourd’hui,
‘Cause there ain’t no doubt I love this land
Car il n’y a aucun doute que j’aime cette terre,
God bless the USA
Dieu bénisse les USA.

Voilà des décennies qu’Hollywood inonde les écrans de films qui chantent leur héroïsme, l’amour de leur patrie et de la liberté, afin de s’assurer la fidélité et le sacrifice de ces hommes et ces femmes qui vont donner leur vie aux quatre coins du monde.

Les soldats américains, marines, GIs, etc., se gavent de ces productions qui, pour la plupart, les présentent comme des héros, mais aussi, parlent de leur vie, leurs problèmes quotidiens, leurs cas de conscience, leurs drames, leurs victoires et leurs échecs.

Alors, entre un pédophile corrompu vendu à la Chine et l’Alliance Trump-Qanon, à votre avis, où va leur allégeance ?

Catégories
#Guérison

Jamais malade, même pas peur

Cela fait plus de sept mois que je m’interdis d’écrire un article sur ce sujet, car une amie avec qui j’échange des conseils d’écriture m’a déconseillé de le faire.

Elle a invoqué comme motif : « Pas de mélange de genres sur un blog. Tiens-t-en à la politique, Qanon, les actualités. Tu vas trop te disperser. »

Sur Facebook, un anon/réveillé (rayez la mention inutile) à qui j’expliquais ma conception de la maladie, très intéressé, m’a demandé de lui révéler ma « méthode ».

J’ai refusé.

J’ai justifié mon refus par le fait que c’était une technique bien trop avant-gardiste, susceptible de causer des ennuis à son utilisateur, surtout dans un pays sous dictature sanitaire où la liberté d’expression se réduit de plus en plus telle une peau de chagrin.

Cependant, l’autre jour, sur le compte Tweeter suspendu de @DonaldJTrumpJr, le fils de Donald Trump, en lisant tout un tas de dramatisations absurdes ayant trait à la nécessité vitale de porter un masque en public, n’y tenant plus, j’ai craqué et j’ai posté ce message que je vous traduis.

Ça fait du bien de communiquer, dire ce qu’on pense, même si l’interlocuteur n’est pas prêt à l’entendre ou s’il ne vous croit pas. Dire ce qu’on a sur le cœur est thérapeutique.

Je n’ai pas vu un docteur depuis 40 ans. Ni masque ni lavage de mains. Je guéris des gens que je choisis avec la même technique que j’utilise sur moi-même, une technique mnémonique qui dynamise tellement le système immunitaire qu’il prend soin de lui-même sans aucune aide extérieure.

Je l’ai découverte en travaillant durant des dizaines de milliers d’heures sur la gestion de la mémoire, m’apercevant que des clients guérissaient de réelles maladies. Rhume, grippe, bronchite, allergie, ennuis digestifs… tout partait en quelques heures. Évidemment, je n’en ferais jamais la promotion pour un usage public, ce serait illégal dans une société qui ne jure que par une médecine médiévale. Les gens sont impressionnés par les machines sophistiquées, les laboratoires et la chimie qui semblent formidables, mais donnent des résultats hasardeux puisque les « experts » ne connaissent pas les principes fondamentaux auxquels ils font face, l’interaction de la mémoire et de l’énergie vitale avec le corps.

Alors, pourquoi cette publication ? Imaginez que vous êtes en possession d’une technologie qui pourrait sauver des millions de vies, mais n’êtes pas autorisé à en parler ou alors les gens penseraient que vous êtes atteint de folie délirante ou que vous êtes encore l’un de ces fêlés du bocal d’Internet qui postent toutes sortes de mensonges stupides.

Un jour, peut-être, si le monde change et que je suis encore là. Par chance, je parais bien plus jeune que je ne le devrais. Attendons de voir…

Catégories
#Guérison

Quand vous perdez espoir

Sachez que…

Les pédo-satanistes du Deep State sont débordés, toutes leurs stratégies ont échoué les unes après les autres : Russiagate, FISAgate, Impeachment, Coronavirus-confinement, BLM guerre civile, COVID-19 masqué…

Et il ne leur reste plus que deux mois avant les élections.

Aucun vaccin n’est prêt et de plus en plus de médecins s’insurgent contre l’utilisation d’un vaccin qui n’a pas fait l’objet de longues recherches et nombreux tests.

Trump a torpillé leur plan de vaccination pour « réduire la surpopulation » (selon les propres termes de Gates dans son exposé du TED), avec un vaccin inoffensif, tout comme Poutine qui a de surcroît adressé des messages menaçants voilés à Macrel et Merkon qui n’en mènent pas large et attendent les ordres de la Cabale tandis que des associations juridiques orchestrent des procès en responsabilité de décès contre le gouvernement français. Raison pour laquelle un nouveau ministre de la justice a été posté, avocat spécialisé dans la défense des grands criminels.

Trump a fait passer des lois qui interdisent l’obligation vaccinale et le traçage des individus. Le plan des démocrates d’instaurer la dictature sanitaire dans le plus influent pays du monde a échoué.

Les Allemands et les Anglais ont largement manifesté contre le masque et les mesures pseudo-sanitaires, la Serbie a fait plier son gouvernement sur le re-confinement en deux nuits de manifestations violentes, des collectifs de médecins espagnols et allemands se sont rebellés contre le discours de l’OMS. Le président biélorusse Loukachenko s’est allié à Poutine et tient un discours anti-OMS, presque complotiste (ha ! ha !).

Partout sur la planète, les réseaux pédophiles tombent les uns après les autres et le nombre de gens qui pratiquent la désobéissance civile et remettent en question les médias ne cesse de grandir, tout comme le pourcentage de ceux qui ne portent pas le masque ou le portent sous le nez augmente insensiblement.

Le réseau 5G peine à se mettre en place, pendant que des gens mettent le feu aux antennes dans certaines régions ou les tronçonnent à la disqueuse, des élus font obstruction ici et là à son installation en invoquant le manque d’études préalables ou des facteurs juridiques (comme le maire de Grenoble (sauvegardé ici en PDF). Les articles et documents révélant les dangers de cette technologie ne cessent de se multiplier, et ils sont de mieux en mieux documentés, avec des arguments scientifiques irréfutables.

Trump a refusé la 5G chinoise et l’entreprise Huawei qui était chargée de son installation a été expulsée des États-Unis sous motif d’espionnage. Le 14 juillet 2020, le Royaume-Uni a banni Huawei de son réseau 5G, tout comme le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Trump a ouvert une plateforme pour dénoncer la censure des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, puis il a fait voter une loi qui supprime leur immunité juridique. Désormais, ils pourront être poursuivis en justice en raison des contenus qu’ils publient. De ce changement de statut, il en est résulté des conflits internes entre Mark Zuckerberg et des hauts cadres de Facebook (sauvegardé ici en PDF), dus à des désaccords sur la censure.

Trump et son administration contrôlent la Federal Reserve depuis mars 2020 et ils ont ainsi rendu leur souveraineté monétaire aux USA. Si l’argent est le nerf de la guerre, imaginez la puissance acquise par le contrôle de l’or.

Trump a fait arrêter plus de 3 700 pédophiles et trafiquants d’organes.

En août 2020, il a obtenu qu’un accord de paix historique soit signé entre les Émirats arabes unis et Israël. Parallèlement, il a fait lever l’immunité juridique d’Israël pour tout crime de guerre ou crime contre l’humanité qu’Israël aurait commis.

La stratégie du Deep State est d’autant plus vouée à l’échec qu’elle est menée par deux fronts qui ont travaillé l’un contre l’autre. Vous ne pouvez obtenir une coopération intelligente entre des sociopathes. Tandis que Bill Gates s’acharne à instaurer une dictature sanitaire pour imposer son vaccin génocidaire, George Soros allume des foyers d’émeutes aux États-Unis pour y provoquer une guerre civile. D’une part, cette pseudo-révolte à rallié un pourcentage de démocrates, notamment parmi la population noire, à Trump. D’autre part, ces deux mouvements sont contradictoires, on ne peut instaurer une dictature et pousser une « révolution » en même temps, imposer une distanciation en interdisant les rassemblements et autoriser des « mouvements de contestation » (doux euphémisme pour les émeutes, les actes pyromanes et le pillage).

France-Soir publie des articles qui s’opposent à la dictature sanitaire, vantent les bienfaits de la chloroquine et remettent en question la gestion catastrophique du gouvernement. La revue Nexus publie le même genre d’articles.

L’acteur Tom Hanks, célèbre pédo-sataniste d’Hollywood, a adopté la nationalité grecque, préparant sa fuite pour échapper à la justice après les élections. D’autres célébrités ont annoncé qu’elles quitteraient les États-Unis si Trump était réélu, comme Robert de Niro, autre acteur suspecté de pédophilie et qui, tout comme Hanks, affiche un air catastrophé lors de la cérémonie du Golden Globe 2020 où Ricky Gervais incendie les pédophiles.

Alors, non, vraiment, rien ne se passe comme le Deep State l’avait prévu. L’agenda 21 est une débâcle.

Comme diraient les Américains, Deep State is gonna get a Deep 6, le Deep State va se retrouver six pieds sous terre… une place parfaite pour l’État « profond ».

Saurons-tower-falls
Catégories
#Guérison

One day… Un jour…

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Le monde pour lequel nous nous battons, un monde de Vérité, Liberté et Fraternité.

Catégories
#Guérison

Remède contre la peur

À tous ceux et toutes celles qui ont peur, je vous dédie ce passage du roman d’Henri Vincenot, La Billebaude, d’autant plus significatif que l’auteur a été journaliste…

Mais il avait voulu, lui aussi, coiffer le casque écouteur et entendre la bonne parole « radiodiffusée », et en quelques instants, il avait appris tant de catastrophes et de menaçantes foutaises, qu’il avait piqué une colère noire. D’un seul coup, il avait été informé du krach de Wall Street., de plusieurs crimes odieux, de la chute du ministère, et enfin de l’arrivée de la Crise, la Grande Crise1, et il s’était mis à manger moins, à ne plus pouvoir s’endormir avant neuf heures du soir, à rabrouer son monde. On n’entendait plus son rire en hahaha ! Les femmes elles-mêmes n’osaient plus chanter cantique. Bref, la famille sombra, en quelques jours, dans la plus noire des hypocondries, écrasée par la plus maligne des maladies épidémiques :

L’INFORMATION !

Le grand-père le comprit le premier. Un jour que le bavard du micro rendait compte de l’effondrement des cours, de « l’effroyable montée du chômage », des grèves et des premières occupations d’usines, je le vis se congestionner comme un coq-dinde amoureux, arracher les écouteurs, en faire, avec le fil de prise de terre, un paquet qu’il envoya directement dans les cendres de la cheminée en criant :

– … Mais qu’est-ce que j’en ai à faire de vos goguenettes et de vos parigoteries ?… Vous voyez pas que je vais en perdre salive avec leurs racontars ?… Vous voyez pas que ce sacré vains dieux d’appareil va me ruiner l’appétit et me gâcher mon bon temps ?… Allez, allez, gamin ! va me jeter ça sur le fumier !

Puis, se reprenant :

– … Non, pas sur le fumier. Ça serait encore capable de faire avorter mes salades !… Va mettre ça où tu voudras, mais ne ramène jamais cette espèce d’encolpion dans notre maison !

Mon grand-père venait, sans peut-être s’en rendre compte, de prolonger sa vie de vingt ans et sans doute davantage. Et il reprit bien vite ses allées et venues et son air magnifique.

1. Crise de 1930-1935.

La Billebaude, par Henri Vincenot, aux Éditions Gallimard (Folio)

Catégories
#Guérison

Le rire, un antidouleur naturel

Pandemia

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

La page du groupe Facebook où j’ai l’habitude de poster des commentaires vient de refuser la publication d’un autre clip musical parodique sur la « pandémie » de coronavirus, Kung Flu Fighting (Flu, c’est « grippe », en anglais) :

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Motif de la censure…

Humour sur des malades, et des personnes violentées emmenées de force… Non. ça pourrait être un parent, un ami. Et même un inconnu, c’est pareil.

Une réaction compréhensible, si ce n’est que l’authenticité des images dans ce montage vidéo était douteuse. Les images pouvant être tirées de n’importe que film de fiction, vidéo d’amateur ou canular.

Et je reste sceptique quant aux informations qui nous sont parvenues de Chine sur le sujet du « coronavirus », ou tout autre sujet, d’ailleurs.

Quand on voit combien l’information est manipulée, censurée, biaisée dans notre pays où règne la  « liberté de la presse », je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être au pays du crédit social.

J’ai déjà donné mon point de vue sur cette « pandémie » dans les articles précédents, le dernier appuyé de l’avis d’un médecin, spécialiste habitué de la gestion des épidémies.

J’ai lu un message posté il y a une dizaine de jours par une infirmière de Washington. Elle s’étonnait, avec sa collègue, de brasser des malades à longueur de journée, mais de n’avoir toujours pas rencontré un seul patient atteint de cette maladie.

À la maison, nous avons une infirmière. Elle voit une trentaine de patients par jour, mais elle n’a toujours pas vu un seul cas dudit fléau.

Une seule exception, si on peut la qualifier ainsi, dans un immeuble où elle est passée pour faire son service, une patiente lui a parlé d’une voisine dont le mari avait été diagnostiqué positif au COVID-19…

« Et alors ? » a-t-elle demandé.

« Oh, bah, il a eu des courbatures…

— Ah, bon ?! Et sa femme ?

— Elle a rien, mais peut-être que ça va se déclarer plus tard. »

Pour l’instant, le seul changement significatif qu’elle a observé dans le cadre de son travail, c’est d’avoir droit aux applaudissements qui résonnent dans notre quartier chaque soir, après sa tournée.

Curieux d’en apprendre plus, je viens de taper « pas d’épidémie » dans un moteur de recherche…

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la thèse de la pandémie est loin d’être flagrante.

L’Express

Nouvel Obs

La Dépêche

Dna.f’r

Bfmtw

Chiine Magazine

La Voix du Nord

MSN

France Info

Le Figaro

Soit, ce sont des médias grand public, aussi peu fiables que la télé ou les autres organes de presse.

Mais… Loi martiale ? État d’urgence ?

Quelqu’un a-t-il remarqué autour de lui, parmi ses proches, des cas qui se démarquent de façon radicale avec ceux touchés par les vagues de grippes, bronchites, angines, pneumonies et autres maladies respiratoires qui ont toujours sévi en France et qui font plus de 9000 morts par an ?

Je ne parle pas de ce qu’on vous montre à la télévision, mais dans la vie réelle, autour de vous.

Voici la section Maladie infectieuse de l’article de Wikipédia Mortalité en France :

Maladie infectieuse

En France, les maladies infectieuses et parasitaires sont la troisième cause de mortalité, derrière le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Parmi ces maladies infectieuses on note :
Maladie Nombre de morts par an
en France en 2013 (chiffres du CépiDc52)
hépatite virale 610 morts (0,9 pour 100 000 hab.)
tuberculose 501 (0,8 pour 100 000 hab.)
SIDA et maladies à VIH 449 (0,7 pour 100 000 hab.)
Infections à méningocoques 23 (0,03 pour 100 000 hab.)
Autres maladies infectieuses ou parasitaires (surtout pneumonies et grippe) 9075 (13,7 pour 100 000 hab.)

En 2013, environ 85 % des décès causés par les maladies infectieuses et parasitaires ont eu lieu chez des personnes de plus de 65 ans.

En date du 22 mars, la page Statistiques Coronavirus affiche… 562 décès.

Je suis aussi étonné de voir des personnes qui se disent étanches à la désinformation, basculer et marcher, pour ne pas dire courir, dans le buzz médiatique anxiogène qui déferle actuellement.

Elles semblent avoir perdu leur sens critique vis-à-vis de ces mêmes « Mainstream Media » [médias grand public] qu’hier encore, elles tournaient en dérision.

Maintenant, si quelqu’un arrive à me prouver, sans le moindre doute, qu’il existe bel et bien une épidémie différente des vagues de grippes et maladies respiratoires qui ont sévi les années précédentes, je ferai amende honorable et fermerai ce blog.

Mais je ne prendrai pas pour argent comptant des informations de seconde main, d’autres pages Internet ou vidéos YouTube, articles de journalistes qui ont appris par untel qui le tient lui-même d’une autre source, et encore moins la propagande diffusée par la télé ou la radio.

Je ne préconise pas de violer les consignes de sécurité. Elles doivent être suivies parce qu’il est toujours mal avisé de ne pas respecter une loi, aussi inepte soit-elle.

Aussi, il vaut mieux éviter de bouleverser ceux qui vivent dans la peur, même quand on est soi-même immunisé contre cette peur. Question de délicatesse.

Ce ne sont pas des paroles en l’air puisque je côtoie jour et nuit une personne qui va et vient dans les rues et les demeures de dizaines de gens fragiles et malades, afin de les soigner.

Mon taux d’inquiétude sur le sujet, à l’instar des deux autres personnes qui vivent chez nous, est nul.

Certes, je ne suis pas médecin. En fait, je n’ai pas vu un médecin depuis une quarantaine d’années, car je ne suis jamais malade.

Les raisons de cette immunité, très vaguement exposées dans l’article PHARMARKETING et liées à mon domaine d’expertise professionnelle, sont trop complexes et trop techniques pour être développées ici.

En attendant et faute de mieux, je reste convaincu que la meilleure protection, face aux évènements actuels, qu’on les croit d’ordre physique, psychologique ou médiatique, c’est de ne pas céder à la dramatisation et de rester positif.

L’humour et la légèreté étant des ingrédients essentiels, thérapeutiques, pour y parvenir.

Un humoriste fait toujours rire en malmenant des sujets douloureux, pénibles. La vocation du rire est de libérer le stress lié à ces souffrances. Le rire est un antidouleur naturel, il libère des endorphines.

Cela ne veut pas dire que l’on « se moque » des gens qui souffrent ou que l’on considère leur douleur sans importance, mais réduire la gravité et le sérieux participent à amoindrir l’intensité du stress émotionnel.

Et même en cas de souffrance physique, réduire la douleur émotionnelle est un premier pas vers l’allègement et le mieux-être.

Je l’ai expérimenté pas plus tard qu’il y a trois jours. Une personne a annoncé sur Facebook qu’elle venait de perdre un proche, pas à cause du coronavirus, mais d’une maladie cardiaque. Plein d’internautes ont présenté des condoléances remplies de tristesse et de compassion à cette personne.

Je percevais que chaque message compatissant l’enfonçait un peu plus dans un sentiment de perte profonde.

Je ne lui ai pas présenté mes condoléances. Je ne lui ai pas dit que j’étais désolé. C’eût été hypocrite, car je ne connaissais pas le disparu et n’avais eu que de vagues échanges avec cette personne éplorée.

Par contre, j’étais animé par un sincère désir de la voir aller mieux.

J’ai posté un message pour lui dire que je souhaitais à son cousin d’avoir une belle et heureuse vie là où il allait.

L’effet a été magique…

La personne a remonté la pente émotionnelle et m’a adressé des remerciements enthousiastes, assortis d’images de fleurs et cadeaux.

Elle n’avait pas fait cela avec les messages précédents (il y en avait plusieurs dizaines).

Je l’ai souvent expérimenté dans mon métier, contrairement à la croyance à la mode, la compassion n’est pas une aide, c’est un poison.

La personne se noie dans une émotion négative et vous vous joignez à elle pour renforcer et intensifier cette émotion : « Oui, c’est terrible ce qui t’arrive, tu as vraiment raison de souffrir. C’est normal d’être faible. »

Mon message est différent : « Regarde, on t’a fait croire que tu étais faible, fragile, insignifiant… mais on t’a menti. Tu es une âme immortelle, un être de lumière… le héros de ce livre dont tu écris les pages à chaque instant… Depuis des temps immémoriaux, tu as traversé maintes épreuves, mais tu es toujours là, à porter vaillamment la flamme de la vie. Je n’ai aucun doute que tu possèdes en toi la force et le courage pour traverser cette épreuve, comme tu en as traversé d’autres… »

Je sais que certaines personnes préfèrent la première approche à la seconde, elles aiment plaindre et être plaintes, mais ça n’en reste pas moins une approche dévalorisante.

Alors, au risque d’être psychologiquement incorrect, je dirai que je vois mal comment on peut soutenir quelqu’un en le dévalorisant.