Catégories
#Extermination

Le pourquoi de tous les pourquoi

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo en Haute Définition
ou sur ce lien pour la version plus légère)

Je n’oublierai jamais la réflexion mi-plaintive mi-indignée de cette victime dont je sauvegardais le témoignage malgré la censure du réseau que vous savez : « Je ne vois pas pourquoi on me voudrait du mal ! »

Il est très difficile, pour une personne bienveillante qui s’efforce de vivre au mieux sans nuire à son entourage, de concevoir qu’il existe des individus animés d’intentions mauvaises, destructrices.

Et quand ces gens mal intentionnés cachent leurs réels sentiments vis-à-vis des autres – bien obligés dans notre société Bisounours – cela devient carrément mission impossible.

Nous commettons tous cette erreur, à certains moments de notre vie : juger les autres selon nos propres critères.

Sur des questions cruciales comme la santé ou la liberté, cette erreur peut s’avérer fatale.

Ce film documentaire de 2009, diffusé sur Planète+ No Limit, contient tellement de vérités explosives qu’on se demande comment il a pu passer à travers les mailles de la censure.

La réponse se trouve peut-être dans cette étiquette discriminatoire de « complotiste », tartinée tout au long du documentaire, qui présente chaque enquêteur du film.

À moins que cela n’explique pourquoi Planète+ No Limit a par la suite été avalée par la chaîne américaine A&E [Aventure & Experience], pour devenir Planète+ A&E.

Une chose est sûre, faire partie d’un troupeau sur lequel on pratique un abattage parce qu’il est en surnombre, c’est une aventure et une sacrée expérience.

3 réponses sur « Le pourquoi de tous les pourquoi »

Oups !

J’avais oublié d’insérer le lien de la vidéo Haute Définition [HD] de l’article.

C’est réparé.

Ce format, plus lourd, vous permet de regarder sur un plus grand écran, appréciable avec un ordinateur.

Bon film ! 🙂

J’aime

Merci pour le film. Vous avez raison de dire qu’on juge par rapport à nos propres critères de valeurs, et on ne peut pas toujours imaginer à quel point les « autres » nous veulent du mal. J’en ai fait l’expérience. Il faut rester lucide et réaliste tout en gardant sa bienveillance au fond de son coeur, prêt à aider l’autre en cas de besoin.

Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s