Catégories
#Extermination

Covid-19, l’écoterrorisme

Échec au Nouvel Ordre Mondial

Je n’adhère pas à la théorie des maladies « virales », comme je l’ai expliqué dans Pharmarketing et d’autres articles. 40 ans de métier m’ont prouvé que Claude Bernard avait raison et que Louis Pasteur s’était trompé. Je ne cherche pas à convaincre, il me faudrait écrire un livre de 600 pages avec des comptes rendus de cas.

Cependant, le documentaire ci-dessus nous renseigne sur le mode de pensée des médecins eugénistes qui tentent d’effectuer le génocide de la race humaine, « pour sauver la planète » : réchauffement climatique, trou dans la couche d’ozone, pollution, surpopulation, espèces animales en voie d’extinction, incendies de forêt, etc.

Le président Bolsonaro a accusé le mouvement écologiste financé par Leonardo DiCaprio de déclencher les incendies dans la forêt amazonienne.

Par ailleurs, la police australienne a arrêté des centaines de pyromanes responsables de ses feux de forêts. J’avais inclus les liens vers les médias australiens qui en parlaient, dans des articles antérieurs du blog.

Michael Crichton, auteur de Jurassic Park et d’autres best-sellers sur toile de fond scientifique, avait écrit un roman sur ce thème : État d’Urgence, dont la quatrième de couverture se finissait par cette accroche.

Face à eux, un ennemi insaisissable prêt à détruire la planète pour prouver qu’elle est en danger. Tremblement de terre, tsunami, cyclone : si les idéalistes fous ne sont pas neutralisés, des milliers de gens vont mourir dans une série de catastrophes naturelles d’une ampleur sans précédent…

À de rares exceptions lors d’éruptions volcaniques, les tsunamis sont déclenchés par les séismes. Je me souviens avoir lu que le tsunami de 2004, avec sa vague de 30 mètres faisant 250 000 morts, aurait été causé par une explosion sous-marine.

En admettant que cette catastrophe se soit inscrite, comme le pensent certains, dans une stratégie de réduction de la population mondiale, en commençant par l’Asie surpeuplée, les écoterroristes ont dû revoir leur plan après le tsunami de 2011 sur les côtes du Japon, avec sa vague de 20 à 30 m et ses 18 457 morts. La destruction de la centrale nucléaire de Fukushima, si la fusion du cœur de réacteur n’avait pas été maîtrisée, aurait pu entraîner une dépopulation intégrale de la planète, bien au-delà des côtes asiatiques. Pourquoi des tsunamis ? Les côtes sont les zones où la population est la plus dense.

Que ces scénarios hypothétiques soient réels ou non, une chose est sûre : Bill Gates et la plupart des démocrates, Greta Thunberg, antifas et consorts, sont des écoterroristes.

Cette malveillance se reflétait dans les discours de Greta Thunberg :

« Je veux que vous ayez peur, je veux que vous soyez effrayé. Votre maison est en feu, je ne veux pas que vous ayez de l’espoir, je veux que vous paniquiez… Je veux que vous ressentiez la peur que je ressens chaque jour et que vous agissiez. »

Si une enfant peut exsuder autant de haine et de méchanceté en public, imaginez ce que les adultes qui la manipulent nourrissent comme sentiments non exprimés à l’égard de cette race humaine en surnombre qui surconsomme, pollue, détruit, saccage l’environnement, avec une totalité irresponsabilité, telle une invasion de sauterelles ou de parasites, de la vermine qui détruit tout sur son passage.

On retrouve ce point de vue misanthrope dans un dessin animé qui a fait le tour du Web. Le titre de cette version trash de WALL-E s’intitule MAN (L’Homme), de Steve Cutts.

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Voici quelques commentaires suscités par cette vidéo. J’ai laissé l’orthographe telle quelle :

— L’HUMAIN ME DÉGOUTE surtout ceux qui pollue et qui font rien pour que ça change — Très bonne vidéo, elle exprime la réalité de notre conduite égöiste et consommateur. C’est dommage! — Excellant !!!! tres belle representation de la betise humaine — j’ai peur qu’est ce que nous allons de venir 😭😭😭😭 Vous pouvez me réconforter svp — (Réponse) fais pas de gosse pour qui yai pas de sur popullation — (J’ai rajouté ce commentaire, 9 mois plus tard : « Regarde la vidéo Le plan pour sauver le monde. ») — Ptn cette vidéo est magnifique l’autre humain est un con. Nous somme tous concerné !!!!! — Nous devrions mourir pour avoir polluer la terre et de rendre le vie impossible a plusieurs espece d’animaux — Deja la tete du mec elle m’énerve jveu le frapper — Ca me dégoute — “Quand l’Homme n’aura plus de place pour la nature, peut-être la nature n’aura t-elle plus de place pour l’Homme.” Stefan Edberg ! — Pauvre animaux l’être humain est vrement bête. Je ne suporte pas ça. Donc nous devons agire pour la planète !🐾🐑 — Les humains ont le dont de me dégoûter même moi !😔 — Et après ça, on dit que l’Humanité doit survivre… Cela ne fait que nourrir ma haine et mon souhait (depuis très longtemps et avec impatience), envers sa fin Etc. Etc.

Notez au passage le niveau d’illettrisme des commentaires. J’avais rédigé un article à ce propos, sur un autre blog. La capacité de raisonner sur un sujet donné est proportionnelle à la compréhension et la maîtrise du langage qui traite de ce sujet. Ça vaut pour les mathématiques, la physique, la biologie, la virologie, la sociologie, la politique, l’écologie…

La destruction de l’environnement n’est pas le fait de L’HOMME. Elle est accomplie intentionnellement par une poignée de criminels qui contrôlent cette planète grâce à leur incommensurable fortune.

Ces campagnes « écologiques » manipulent l’être humain et l’incitent à se haïr et se mépriser lui-même, au point qu’il en vient à souhaiter sa propre extermination.

Ce doit être le film préféré de Bill Gates qui se le repasse en boucle en aiguisant ses seringues.

Ce point de vue est, sous des apparences logiques, biaisé et irrationnel. Ce n’est pas, n’en déplaise à Steve Cutts, L’HOMME.

Revoyez Le plan pour sauver le monde :

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi nous entrons en guerre ou pourquoi vous semblez ne jamais venir à bout de vos dettes ?

Pourquoi il y a la pauvreté, les conflits, la criminalité ? Et si je vous disais qu’il y avait une raison derrière tout cela… Et si je vous disais que c’était fait exprès. Et si je vous disais que ceux qui corrompent le monde, empoisonnent nos aliments et déclenchent les conflits, étaient sur le point d’être définitivement éradiqués de la Terre. Vous penseriez probablement que c’est un rêve idéaliste. Eh bien, laissez-moi vous racontez une histoire… Nous admettons qu’il existe des criminels, n’est-ce pas ? Ils cambriolent votre maison, volent votre téléphone, ils peuvent même vous tuer s’ils pensent s’en tirer. Nous avons tous vu des criminels d’une façon ou d’une autre. Comme chacun sait, les criminels sont ceux qui recherchent un bénéfice personnel au mépris du droit d’autrui et qui n’ont aucun respect pour la loi.

Autrefois, je recevais le magazine Greenpeace, quand ils l’imprimaient encore sur papier, jusqu’à ce que ce matraquage malveillant qui cherchait à convaincre en traumatisant me devienne si insupportable que j’ai résilié l’abonnement.

Pourquoi ces points de vue « écologistes » sont-ils faux et irrationnels ?

Nous en avons la preuve sous le nez, je devrais dire « sur le nez », actuellement. Beaucoup ne cessent de s’en plaindre : la majorité des gens sur cette planète sont, hélas, des moutons, dociles, obéissants, crédules, naïfs, très influençables et disciplinés… On leur dit de porter un masque, ils portent un masque, on leur dit de se laver les mains, ils se lavent les mains, on leur dit de faire un test PCR, ils font un test PCR, de se faire vacciner, ils vont se faire vacciner… assis, couché, fait le beau, roule, donne la papatte.

Autre preuve de cette manipulation, les oligarques viennent d’arrêter la planète entière, son économie, la liberté de mouvement de chacun, jusqu’à la liberté de respirer convenablement, d’un claquement de doigts !

Avec une population aussi docile, des trillions auraient pu être investis depuis des décennies pour éduquer les gens, faire qu’ils adoptent un mode de vie ayant moins d’impact sur l’environnement, voter des lois sensées avec l’accord de tous, notamment pour limiter la démographie. Sans brimer qui que ce soit, juste du bon sens bienveillant et des appels à la participation responsable.

Ça n’a pas été fait. Au lieu de quoi nous avons eu droit à des campagnes sournoises, vicieuses, visant à culpabiliser chacun d’entre nous de consommer, de vivre, d’exister. Tout en opérant un matraquage publicitaire exponentiel pour inciter les gens à consommer plus et plus mal. Obsolescence programmée des appareils et machines, aliments dépourvus de vitamines et minéraux, chargés de sucre, qui multiplient l’insatisfaction et les fringales.

La pollution et la destruction de l’environnement ne sont pas faites par le peuple, mais par les élites. La planète est détruite par ceux qui contrôlent les industries, les médias, les gouvernements, les lobbies avec leurs trillions de dollars et d’euros. Ce sont eux qui détruisent ce monde pour s’enrichir de façon obscène depuis des décennies, pas le peuple qu’on culpabilise parce qu’il laisse un robinet ouvert ou utilise trop de papier. C’est à cause de ces élites que les tankers déversent des tonnes de pétrole dans l’océan, alors qu’il y a des lustres que les voitures pouvaient rouler avec un moteur à eau qui ne consomme presque rien.

J’avais une amie dont le grand-père avait déposé le brevet français du moteur à eau. Il a abandonné son projet suite à des menaces de mort. Combien de dizaines, centaines, de ces brevets dorment dans les tiroirs des multinationales ?

Et la solution n’est certainement pas ces voitures électriques qui consomment du nucléaire alors qu’on ne sait pas quoi faire des déchets radioactifs, tandis que des millions de genre meurent du cancer qui est, comme n’importe quel physicien nucléaire vous le dira, une maladie provoquée par les radiations.

Le sujet est évoqué dans Pharmarketing, le paragraphe de Wikipédia sur la collusion et les conflits d’intérêt entre l’OMS et l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique qui ont passé des accords de « non-divulgation ». Pourquoi et quelles informations ne devaient pas être divulguées ?

Toutes ces campagnes écologiques et sur l’environnement sont de l’intox et de la manipulation mentale.

Avant de parler d’écologie, que les gouvernants corrompus et dirigeants du complexe militaro-industriel arrêtent de promouvoir des industries gérées de façon démente. Q’ils mettent fin à l’agriculture tout aussi folle, gérée, imposée, même, par Monsanto et les autres industriels sociopathes, comme les pesticides tueurs d’abeille ou cancérigènes. Des tonnes de poison déversées en permanence dans la nourriture, l’eau et l’atmosphère.

Microsoft a passé des accords de partenariat avec Monsanto pour la production et la vente de cannabis.  Ce même Microsoft qui veut réduire la population pour préserver l’environnement. Le cynisme de Bill Gates est sans limite.

Le cannabis est connu des agences de renseignement militaires depuis les années 60 pour annihiler la volonté, la capacité à gérer l’effort et la combativité. Si vous voulez envahir un pays ou le soumettre, mettez-le sous cannabis, après quoi vous pourrez piétiner ses citoyens babas cool sans problème, vous n’obtiendrez que très peu de révolte.

C’est Charles Beaudelaire qui, le premier, a décrit avec une précision lucide cette capacité du cannabis d’annihiler la volonté, dans son essai Les Paradis artificiels.

Monsanto dont le nom était devenu synonyme d’agriculture du diable, a été racheté par la firme allemande Bayer Pharmaceutique. La tendance est visible : avant on vous empoisonnait avec la nourriture, maintenant on va vous guérir une bonne fois pour toutes. Qui veut se faire vacciner ?

Il n’y a pas que Gates qui est un écocynique. On a les mêmes chez nous.

Voici une résidence secondaire de Nicolas Hulot, Monsieur Ushuaïa, ex-ministre de l’écologie…

(Cliquez sur l’image pour lire ou télécharger l’article sur sujet de Nicolas Hulot)

Cette propriété, on devrait plutôt dire un complexe touristique, est nichée au fond d’une vallée recouverte de forêt. Elle possède une piste d’atterrissage pour hélicoptère, alors que nul autre n’y a droit dans ce site « protégé », sous surveillance quasi permanente de la gendarmerie, tandis que ce vaste gaspillage est désert la plupart du temps.

Quand il était ministre de l’écologie, Nicolas Hulot a pourtant menacé de démissionner si on installait une piste pour aéroplane à Notre-Dame-des-Landes.

En 2017, il a lancé le « plan climat », dans lequel la France s’engageait à arrêter toute production de charbon d’ici 2022 et supprimer les voitures roulant à l’essence d’ici 2040.

En décembre, son patrimoine, qui fut rendu public, le plaçait en deuxième position parmi les millionnaires du gouvernement avec 7,2 millions d’euros : 4 résidences bien situées, 9 véhicules à moteur dont un bateau de 200 CV, une moto, six voitures et un scooter électrique. Le neuvième, c’est l’hélicoptère.

Comme Anne Hidalgo, Hulot incitait les Parisiens à rouler en vélo.

Si nous voulons vraiment “sauver la planète”, la seule action intelligente à faire, c’est de soutenir le président des États-Unis, Trump, qui se bat pour éliminer le Deep State, ce qui l’oblige à reconstruire l’économie de son pays à tout prix, car cette économie a été dévastée par les démocrates au profit de la Chine qui pollue mille fois plus, sans la moindre critique ni objection de la part des écologistes.

La plus grosse source de CO2 de ces dernière décennies a été ces guerres que les démocrates et les pantins du Deep State on déclenché, comme celles du Moyen-Orient où l’aviation bombardait les puits de pétrole.

Trump est le seul président, depuis 1989, qui n’a déclaré aucune guerre (voir Pandémie ratée… plan B, guerre civile et plus si affinités).

Biden vient de menacer Poutine, en disant que s’il était élu, il ferait la guerre à la Russie. Ce à quoi Poutine lui a renvoyé l’ascenseur de sa menace de guerre nucléaire. Hillary Clinton prévoyait le même programme de réjouissances.

Selon certaines sources, les élites mondialistes auraient un vaste DUMB [Deep Underground Military Base] en Australie, sorte de ville souterraine où se replier avant de déclencher l’apocalypse. Raison pour laquelle l’Australie vient d’être placée sous hyper-dictature sanitaire. Pour ceux que que le sujet des bases et souterrains intéresse, je vous recommande le livre UNDERGROUND Bases and Tunnels [Bases et Tunnels SOUTERRAINS], de Richard Sauder.

Pour les écoterroristes, le COVgénocIDe-19, en exterminant 15/16e de l’humanité, est le parfait remède contre la destruction de l’environnement. Les jeux complexes du pouvoir et de la géopolitique actuelle font que les écologistes soutiennent le Deep State machiavélique qui a créé le problème environnemental pour justifier la solution finale : réduire la population à 500 millions, selon l’Agenda 2030 de l’ONU.

Le prochain qui vous dit que Trump est un sale pollueur avec une politique irrespectueuse de l’environnement, envoyez-lui le lien de cet article.

2 réponses sur « Covid-19, l’écoterrorisme »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s