Catégories
#Extermination

L’assassin habite au 666

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Le graphène est une forme cristalline du carbone dont l’atome contient 6 protons, 6 neutrons et 6 électrons…

+ et – sont des charges électriques

Ce qui nous donne 666, le nombre de la Bête de l’Évènement, si chère à Macron.

La faute à notre système éducatif conçu pour plomber l’intelligence, beaucoup sont fâchés avec la physique et la chimie.

Chance pour eux, j’explique les termes techniques de cette vidéo dans un langage simple et imagé (voir glossaire ⏬).

Comme disait Einstein :

Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement.

S’il vous reste des questions, postez-les en commentaire.

Je dis ça, mais personne ne le fait jamais : « Clark, je sais que tu es super occupé, alors je voulais pas te déranger… »

Vivre, c’est être dérangé.

Les seuls auxquels on fiche une paix royale, ce sont les morts.

Je préfère être dérangé.

Enfin, pour ceux qui n’ont vraiment pas envie de « s’embêter avec tout ça », car cette vie est courte et dans la prochaine ils auront tout oublié, on va faire simple : en se faisant injecter ce métal toxique qui va faire péter un câble au système immunitaire, les fakecinés [ce n’est PAS un vaccin] sont transformés en appareils connectés.

À quoi sont-ils connectés ?

Vu la malveillance des docteurs Frankenstein qui ont pondu cette horreur, probablement à un réseau Internet à côté duquel le Dark Web – repère des hackers, trafiquants d’armes, pédophiles et criminels de tout poil – est un espace sécurisé, pépère et convivial.

« Débranche », c’est facile à dire et même à chanter, mais on fait comment ?

À l’heure où j’écris ces lignes, entre la page Ils ont testé pour vous, le fakecin ! et celle intitulée Le Grand Réveil… par la douleur – génocide en cours, j’ai lu et sauvegardé près de 5000 témoignages de victimes de cette mixture.

Riche de cette expérience et des milliers d’heures passées à rechercher et collecter des informations d’experts qui n’ont pas vendu leur âme à Big Pharma, j’ai acquis une bonne compréhension de cette version hi-tech du Zyklon B.

Deux ans de travail acharné… diable ! comme le temps passe vite, quand c’est la fin des temps.

Si vous voulez une preuve supplémentaire de cette connectivité électronique provoquée par l’oxyde de graphène, regardez la vidéo sur la jeune Maddie de Garay : Maddie, 12 ans, victime de maltraitance médicale.

Maintenant que nous avons cerné le problème, passons en revue les solutions…

Viens avec moi, si tu veux vivre

1. Remplacez la connexion Wi-Fi de votre box par des câbles RJ-45 (câbles réseaux à tête carrée). Il en existe de très longs qui peuvent courir d’une pièce à l’autre et même entre plusieurs étages d’une maison individuelle. Vous pouvez aussi faire ce que j’ai fait, les fixer, percer les murs, ou le faire exécuter par un ami compétent, un technicien, etc. ;

2. Ne laissez votre téléphone portable allumé qu’en cas de nécessité, coupez les fonctions Wi-Fi et Bluetooth – préférez la communication par ordinateur (mail, messagerie privée) ;

3. Ceux qui le peuvent, évitez la proximité d’antennes téléphoniques (4G, 5G, etc.) ;

4. En cas de douleurs persistantes et insupportables, procurez-vous des vêtements protecteurs anti-EMF (Fréquences Électro-Magnétiques). Regardez sur Amazon ou d’autres plateformes, il en existe à des prix variables. Il se vend même du tissu Faraday vendu au mètre de qualité militaire qui peut servir de couverture protectrice pour vous enrober la nuit. L’idée étant de vous exposer le moins possible aux champs électromagnétiques qui vont activer le graphène, lequel va générer des micro-thromboses, inflammations, cancers, etc.

5. Buvez le plus possible (eau, tisane) pour aider votre corps à éliminer l’oxyde de graphène ;

6. Couvrez-vous à l’excès, en rajoutant un K-way ou des vêtements synthétiques qui enveloppent des pieds à la tête, pour transpirer le plus possible, toujours dans cette optique d’éliminer le poison ;

7. Par contre, aussi étrange que cela puisse paraître, il est préférable d’éviter le sport, les exercices, les mouvements superflus, tant que le graphène n’aura pas été éliminé, car cela augmente les impulsions électriques du cœur, ce qui attire le graphène, et cela accélère le flux sanguin où ses « lames de rasoir » causent plus de dégâts contre les parois des vaisseaux sanguins ;

8. Prenez des anti-oxydants, en compléments alimentaires ou dans la nourriture (fruits et légumes frais). Faites des recherches sur les antioxydants les plus puissants ;

9. Évitez les sources de stress, car ce dernier acidifie l’organisme, génère des radicaux libres (ions positifs, déficients en électrons) en grande quantité. Dans ces causes de stress, on peut inclure les médecins et personnels soignants qui vous mentent, se moquent de vous, se comportent de façon arrogante, méprisante, injurieuse et nient le fait qu’ils ont participé à votre empoisonnement. Rappelez-vous que c’est votre confiance qui vous a placé dans cette situation, il serait peut-être temps d’activer la fonction « Rebelle » ;

10. Prenez-vous en main, arrêtez de vous reposer sur des autorités qui vous ont paru rassurantes, parce qu’officielles, validées par la majorité, dans une société où la majorité n’a jamais fait qu’adhérer à un suicide collectif… destruction de l’environnement, économie criminelle (Bourse, banques, évasion fiscale), famine, guerres, nucléaire cancérigène, fausse écologie (éoliennes et batteries non recyclables), mensonges, corruption, covid, crise sanitaire, dictature… ;

11. Ne culpabilisez pas d’avoir commis cette erreur, ça ne fait que rajouter un stress inutile. Voyez le bien dans le mal. Toute erreur est source d’enseignement et l’occasion de nouveau départ, rédemption, renaissance. Nous sommes là pour apprendre ;

12. Ceux qui l’ont fait pour raison professionnelle, changez de travail. Faites des extras, trouver un job temporaire, réfléchissez à ce que vous pourriez faire, le temps d’échapper à ce génocide. Cette guerre ne va pas durer éternellement. Aussi, la quantité de morts dans les 5 ans à venir fera qu’il y aura une forte embauche pour les rescapés en bonne santé dont, je l’espère, vous aurez eu la bonne idée de faire partie. Arrêtez de croire que vous n’avez pas le choix. Les morts ne touchent pas de salaire et si votre corps est irrémédiablement endommagé, vous ne pourrez plus travailler ;

13. Si vous ne l’avez pas déjà fait, allez voir l’article complémentaire à celui-ci Antidotes au fakecin de la mort qui tue, ainsi que ses commentaires qui contiennent des conseils de détoxification ;

14. Soyez combattif, gardez le moral et le sens de l’humour.

Prenez soin de vous… On n’est jamais si bien servi soigné que par soi-même.

Enfin, si la vidéo de Ricardo Delgado ne vous a pas convaincu, sachez que le plus grand spécialiste européen de l’oxyde de graphène, Andreas Noack, est mort d’un arrêt cardiaque juste après avoir fait une vidéo où il dénonçait l’hydroxyde de graphène qu’il comparait à des « lames de rasoir » dans le sang.

Je suis en train de re-sous-titrer son témoignage pour le rendre plus accessible et plus percutant.

Qu’est-ce que ça fait, des lames de rasoir charriées par le flux sanguin ?

Ça taillade l’épithélium (paroi lisse des vaisseaux et artères) : hémorragies, troubles cardio-vasculaires, AVC, épanchements des fluides, règles hémorragiques, détérioration des tissus cardiaques, inflammations articulaires, nerveuses ou cérébrales…

Ensuite, ces micro-blessures suscitent une coagulation excessive pour colmater les brèches : thromboses, embolies, vaisseaux bouchés, retard ou absence de règles…

Rappelez-vous que ces lésions, comme l’avaient expliqué le Docteur Charles Hoffe et le Docteur Sucharit Bhakdi, sont à l’échelle microscopique (nanomètres), donc indécelables par les examens courants (IRM, échographies).

Même les rares médecins honnêtes sont dépassés par cette technologie dont les documents scientifiques ne seront pas rendus publics avant 96 ans, près d’un siècle ! comme ce fut annoncé par la FDA [Food & Drugs Administration] pour la recette secrète de Pfizer (voir La FDA lâche contre son gré un document explosif de Pfizer sur la sécurité).

Ceux qui courent de-ci de-là pour « avoir des réponses » qu’ils n’obtiendront jamais, auprès de cette même corporation qui les a empoisonnés, augmentent leur stress (plus d’oxydation), accélèrent leur rythme cardiaque, donc le flux sanguin chargé de « lames de rasoir » (hydroxyde de graphène).

Faites des recherches sur : sportif, vaccin, décès, morts, cardiaque, infarctus…

Depuis la campagne de fakecination, c’est une hécatombe chez les sportifs. Quand ils ne tombent pas raides morts, ils se retrouvent handicapés à vie (article sauvegardé ici en PDF).

Et si tout cela ne fait toujours pas de sens pour vous, allez sur faites un geste pour la planète, faites-vous vaQcider, vous allez tout comprendre.


Glossaire

Cinquième colonne : partisans cachés au sein d’un État, de l’organisation d’un autre État ou d’une autre organisation hostile. Des combattants en mission d’infiltration.

La fuerza del despertar : La puissance de l’éveil.

adresse MAC : de l’anglais Media Access Control [Contrôle d’Accès au Média]. Ça n’a rien à voir avec les ordinateurs Mac[Intosh] de marque Apple. L’adresse MAC est un identifiant stocké dans une carte réseau. À moins d’être modifiée par l’utilisateur, elle est unique au monde. Toutes les cartes réseau ont une adresse MAC, même celles contenues dans les PC, appareils connectés (tablette tactile, smartphone, consoles de jeux, réfrigérateurs, montres …)

onde : vagues, oscillations de l’espace. L’espace paraît vide, mais il faut se le représenter comme de l’eau. Une source d’énergie (mouvement) comme une ampoule agite cet espace qui ondule, vibre, oscille comme de l’eau. La lumière, les ondes radio, télé, micro-ondes, wi-fi, 3G, 4G, 5G, rayons X (radiographie), gamma (dégagés par une explosion nucléaire) sont des ondes électromagnétiques, car elles ont des propriétés électriques et magnétiques. Ce qui varie d’une onde à l’autre, c’est la fréquence, le nombre d’oscillations durant un temps donné. Comparaison avec l’eau : la houle profonde a une basse fréquence, les vaguelettes qui rident la surface de l’eau, haute fréquence.

atome : plus petite partie d’un corps simple, non composé. L’oxygène est un corps simple, symbole O. Dans l’oxygène, il n’y a que des atomes d’oxygène. L’eau, H2O, est un corps composé de 2 atomes d’hydrogène (H2) et d’un atome d’oxygène (O). O est un atome. H2O est une molécule. Du grec atomos, qu’on ne peut pas (a-) couper (tomos).

molécule : assemblage de plusieurs atomes (mole, masse, -cule, petit – donc « petite masse »).

électron : les particules légères qui enrobent le noyau plus dense, plus lourd, d’un atome. Les électrons émettent ou absorbent de la lumière (onde). Les électrons constituent l’électricité qui peut circuler (courant) ou rester stationnaire (électricité statique). On considère qu’ils sont chargés électriquement -. Ces caractéristiques + et – datent de la première expérience effectuée par les Grecs anciens avec une baguette d’ambre (elektron) frottée sur une peau d’animal, ce qui enlevait, arrachait, des électrons à l’ambre qui en avait « moins », tandis que le peau d’animal les récupérait, donc elle en avait « plus ». Histoire de compliquer les choses, les Grecs s’étaient trompés. Pensant que l’ambre était plus dure que la peau d’animal, ils croyaient que c’était l’inverse, que les particules (électrons) étaient arrachées à la peau animale pour se déposer sur la baguette d’ambre. L’important, dans cette affaire, c’est que les atomes qui ont trop d’électrons s’emboîtent dans les atomes qui en manquent, comme les pièces d’un jeu de Lego. Ce qui permet de faire des assemblages et des constructions multiples : la chimie.

Bluetooth : onde permettant d’échanger des données à courte distance. Son but est de simplifier les connexions entre les appareils électroniques à proximité en supprimant les fils.

nano-antennes : antennes [récepteurs] microscopiques. Nano- signifie extrêmement petit, de l’ordre d’un 1/1000 000e de mètre, soit 1/1000e de millimètre, ou à l’échelle atomique.

plasmonique : qui utilise la résonance (interaction) entre un rayonnement électromagnétique (comme la lumière) et les électrons libres. Au cours de cette interaction, les électrons génèrent des ondes (vagues, pulsations) appelées plasmons.

ischémie : du grec ancien ískhô (tenir) et haîma (sang)) est la diminution d’apport sanguin artériel à un organe. Ce qui cause une baisse d’oxygénation des tissus en dessous de leurs besoins (hypoxie) et la perturbation, voire l’arrêt, de la fonction d’un organe. L’ischémie interrompt l’apport d’oxygène nutritif et l’élimination des déchets (toxines).

anévrisme : du grec ancien aneúrusma (dilatation) est une dilatation de la paroi d’une artère aboutissant à la formation d’une poche sur l’artère. Sa forme est celle d’un sac, son diamètre variable peut atteindre plusieurs centimètres.

transistor : composant électronique utilisé dans la plupart des circuits (mémoire, amplificateurs, stabilisateurs de tension [voltage], modification de signal, etc.) à basse ou haute tension [voltage]. Le voltage c’est la « pression » du flux électrique, tandis que l’intensité (mesurée en Ampères) est la quantité d’électrons véhiculés par ce flux.

néoplasie : (littéralement « nouvelle croissance ») prolifération cellulaire ayant sa propre structure et un comportement indépendant du tissu environnant. « Néoplasme » est le terme médical pour une tumeur. Une tumeur est à l’organisme ce qu’un sociopathe est à un groupe social organisé.

radical libre : (ou radical) atome ou molécule présentant un manque ou un excès d’électrons. Ce déséquilibre le rend susceptible de réagir avec d’autres atomes ou molécules en provoquant des réactions électriques ou chimiques, donc du désordre.

ion : atome ou molécule qui n’a plus sa neutralité électrique, à la suite de l’acquisition ou de la perte d’un ou plusieurs électrons.

équilibre redox (oxydo-réduction) : dans notre environnement, et même dans notre corps, les substances échangent des ions ou des électrons. Certaines substances, qui en manquent, les volent aux autres substances, on les appelle les agents oxydants. D’autres, qui ont un surplus, les donnent, on les appelle les agents antioxydants (ou réducteurs).

glutathion : enzyme jouant dans l’organisme un rôle de transporteur d’hydrogène et protecteur de la cellule contre les agents oxydants.

protéine : macromolécule (de macro-, grand/gros, et molécule, petite masse) organique azotée, de masse moléculaire élevée, constituée de mélanges d’acides aminés.

enzyme : substance protéinique soluble qui facilite une réaction biochimique.

endogène : produit par l’organisme, interne.

cytokine : protéines produites par certains types de cellules.

immunoglobuline : anticorps, protéines secrétées par certains globules blancs pour défendre l’organisme contre les agents pathogènes (générateurs de maladies).

4 réponses sur « L’assassin habite au 666 »

J’ai lu je ne sais plus où, tellement je vois passer des infos, qu’on peut aussi mettre 1 Kg de bicarbonate de sodium dans une bassine d’eau et faire tremper ses pieds, ça fait disparaître l’adresse MAC, ce qui voudrait dire que ça fait une espèce de court circuit qui désactive le système qui est implanté dans le corps, il ne suffirait plus que de prendre du N acétylcystéine (sous forme de fluimicil chez nous) pour éliminer le graphène. C’est à essayer je pense, vu que ce n’est pas quelque chose de dangereux et que c’est très facile à faire

Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s