Catégories
#Extermination

Inocule et Coagule sont dans un vaisseau, le plandémie tombe à l'eau…

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Dr. Charles Hoffe : Les vaccins à ARNm « tueront la plupart des gens » à cause d’insuffisances cardiaques & 62 % ont déjà des caillots microscopiques

(Original sauvegardé ici en PDF)

Le Dr Charles Hoffe, du Canada, explique que la majorité des gens testés après le « vaccin » montrent des signes de nouvelles émergences de caillots sanguins. Ce n’est en aucun cas un effet rare. Lifesite News rapporte maintenant que le Docteur Hoffe a été démis de ses fonctions de médecin urgentiste, ce qui lui a fait perdre la moitié de ses revenus, parce qu’il a osé dire la vérité.

« La vaste majorité des gens qui se font injecter le coronavirus de Wuhan (COVID-19) mourront d’ici quelques années d’insuffisance cardiaque », avertit le Dr. Charles Hoffe, médecin praticien de Colombie-Britannique, Canada.

Dans l’un de ses derniers rapports mis à jour, le Docteur Hoffe explique qu’il observe, chez ses patients qui ont reçu un « vaccin » à ARNm (ARN messager) de Pfizer-BioNTech ou Moderna, que leurs vaisseaux capillaires sont désormais obstrués, et il affirme que cela provoquera de graves incidents cardiovasculaires.

Les injections du virus de Wuhan à ARNm sont programmées pour transformer le corps d’une personne en « usine » à protéines de pointe et le Dr. Hoffe dit qu’avec le temps, ces protéines de pointe produites en masse provoqueront graduellement des caillots sanguins.

Plus de 60 % des gens qui ont reçu une injection d’ARNm souffriront de ces caillots sanguins – et au bout du compte, une vaste majorité mourront à cause des dommages causés.

« Maintenant, nous savons que seulement 25 pour cent du vaccin injecté dans le bras d’une personne reste dans son bras », explique le Dr. Hoffe. « Les autres 75 % sont recueillis par son système lymphatique et littéralement transportés dans son système circulatoire, comme le sont ces petits amas d’ARN messager, et d’ailleurs, dans une simple dose de « vaccin » Moderna, il y a pratiquement 40 000 milliards de molécules d’ARNm.”

Le Dr. Hoffe dit qu’alors que ces amas furent conçus par les laboratoires pour être directement absorbés par les cellules des personnes, le seul endroit où ils peuvent réellement être intégrés, dans les vaisseaux sanguins et les réseaux capillaires, qui sont les plus petits vaisseaux où le flux sanguin est lent et où les gènes sont libérés.

« Ensuite, votre corps doit travailler à lire puis à fabriquer des trillions (1012) et des trillions de ces protéines de pointe », dit-il, « chaque gène peut produire beaucoup, beaucoup de protéines de pointe. Le corps les détecte ensuite comme des corps étrangers, donc il fabrique des anticorps pour lutter contre et vous êtes ainsi protégé contre le COVID. C’est l’idée. »

Les injections d’ARNm insèrent des « éléments pointus » dans les vaisseaux sanguins, ce qui cause finalement des insuffisances cardiaques. Bien qu’il a longtemps été affirmé que ces protéines de pointe agissaient comme des agents protecteurs contre l’infection virale, après avoir été injectées dans le corps d’une personne, la réalité est qu’en fait, elles deviennent partie intégrante de la membrane cellulaire de l’endothélium vasculaire d’une personne.

« Cela signifie que ces cellules recouvrant les parois de vos vaisseaux sanguins, lesquelles sont supposées être lisses pour que votre sang puisse s’écouler de façon fluide, ont maintenant des petites pointes qui dépassent », explique la revue Principia Scientific.

Le Dr. Hoffe dit qu’il est inévitable que la personne qui a eu l’injection développe des caillots sanguins parce que les protéines de pointe insérées par le vaccin s’incorporent aux vaisseaux sanguins et capillaires, ce qui fait que les thrombocytes se regroupent pour essayer de résoudre le problème en produisant davantage de coagulations.

« Donc, quand les thrombocytes traversent les vaisseaux capillaires, ils heurtent tout à coup les protéines de pointe du COVID et il devient absolument inévitable que des caillots sanguins se forment qui obstrueront ces vaisseaux », écrit-il. « Par conséquent, on peut prévoir que ces protéines de pointe causeront des caillots sanguins. Elles sont dans vos vaisseaux sanguins (si on a « vacciné » avec de l’ARNm), donc, c’est garanti. »

Il s’avère que ces caillots sanguins sont différents de ceux, « rares », dont les médias ont parlé, qu’on voit sur les scanographies et les IRM.

Le Dr. Hoffe a réalisé des tests D-Dimère sur ses patients « vaccinés » à l’ARNm, ce qui lui a permis de découvrir qu’au moins 62 % d’entre eux avaient ces caillots sanguins minuscules.

« Ce qu’il y a de plus alarmant, dans ceci, c’est qu’il y a des organes comme le cerveau, la moelle épinière, le cœur et les poumons qui ne peuvent pas se régénérer », dit-il, « ils restent endommagés de façon permanente. »

Source : Principia Scientific International


Cette explication du Docteur Hoffe a le mérite d’être claire et pourrait être la réponse à cette question que nous posons depuis des mois : Comment se fait-il que certains vaccinés meurent ou bien ont des accidents cardiovasculaires graves causant paralysies, infirmités, amputations, cécité… tandis que d’autres n’ont que des effets secondaires mineurs comme des migraines, douleurs passagères, fatigues, fièvres, etc. ?

Future proves past, le futur apportera la preuve du passé ou, comme on dit chez nous : qui vivra verra.

Maintenant, ce n’est que l’avis de quelques scientifiques et, j’ai même entendu un autre médecin le dire récemment, la médecine n’est pas une science exacte.

Aussi, je côtoie une infirmière qui a plus d’une trentaine de patients, âgés ou fragiles, tous vaccinés tant et plus : aucun n’est décédé ni victime de lésion grave.

Miraculo !

C’est pas faux. La vie est un miracle, un processus magique qu’aucune science n’a jamais expliqué ni maîtrisé.

Autre point, si ces trente patients susnommés doivent mourir d’ici quelques années, qu’adviendra-t-il des quatre infirmières qui les soignent pour des pathologies qui ne sont ni le COVID-19 ni les effets secondaires de cette thérapie génique ?

La protéine de pointe (spike) est-elle transmissible par l’air ou le toucher comme l’affirment certains ?

Et qu’adviendra-t-il de votre serviteur, puisqu’il est en contact avec cette infirmière qui, soit dit en passant, n’a vu que deux patients diagnostiqués « COVID-19 », depuis novembre 2019 ?

Vais-je mourir d’ici quelques années ?

Même pas peur !

Certes, l’article Le Grand Réveil… par la douleur – génocide en cours montre que cette « vaccination » fait des victimes, en quantité non négligeable…

Cependant, nous sommes encore loin du génocide annoncé par certains et souhaité par d’autres.

Et si c’était la raison de cette frénésie rageuse de réinjecter ces poisons encore et encore, doses 1, 2, 3, …, « pique ! pique ! pique ! » parce que, comme dit Sylvestre dans LE BUSINESS PLAN DE LA GRIPPE : « … les pauvres, ça a une vie de m…, mais ça veut pas mourir ! »

Les « élites » meurtrières ont de bonnes raisons de paniquer. Elles ont déclaré la guerre à la population mondiale, en comptant l’exterminer assez vite pour que leurs crimes restent impunis.

Monumentale erreur ! Il va y avoir assez de morts et d’estropiés pour justifier les accusations de crime contre l’humanité, à Nuremberg, Guantanamo ou ailleurs, mais pas assez pour que les coupables échappent à la vengeance d’une population qui sera d’autant plus furieuse qu’elle aura mis du temps à comprendre l’horrible escroquerie dont elle a été victime.

3 réponses sur « Inocule et Coagule sont dans un vaisseau, le plandémie tombe à l'eau… »

J'ai retiré la vidéo d'Antoine, de l'Alliance humaine…Suite à un commentaire me signalant qu'Antoine de l'Alliance Humaine avait un long passé de fausse prévisions.Cela s'est d'autant plus vérifié qu'à peine j'avais publié cette vidéo incroyable que je me suis retrouvé à poster coup sur coup des articles de décès et lésions sur LE GRAND RÉVEIL… PAR LA DOULEUR.Aussi, cette « bonne nouvelle » des flacons de vaccins remplacés (on se demande comment ils auraient pu faire ça sans que ça se remarque) par les pompiers, n'en est pas une.C'est triste à dire, mais les morts et lésions sont le seul facteur susceptible de réveiller ce peuple qui, plus qu'endormi, est malade mentalement, halluciné, vouant un culte obsessionnel à une médecine de charlatans, aveugle à ses mensonges et sa pseudo-science. Pour effectuer LE GRAND RÉVEIL… PAR LA DOULEUR, nous avons besoin de cette douleur.

J’aime

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s