Catégories
#Sexploitation

Le mystère d'Isaac Kappy – Partie 1

Que feriez-vous si vous découvriez que vos amis et collègues de travail étaient impliqués dans une grave activité criminelle ?

Essayeriez-vous d’alerter quelqu’un ? Au risque de causer du tort à vos amis, perdre votre travail et d’être rejeté par tous ?

Contacter la police ? Mais vous avez entendu des rumeurs disant que celle de votre ville avait couvert des crimes similaires dans le passé…

C’est ce qui est arrivé à l’acteur Isaac Kappy, cité comme lanceur d’alerte dans Hollywood : derrière le rêve, la porcherie, avec cette vidéo qu’il avait intitulée Je ne me sens vraiment pas suicidaire… alors que sa mort fut rapportée par la police comme étant un suicide.

Afin de mieux comprendre ce qui lui est arrivé, commençons par faire connaissance avec cet artiste qui a fait ce qu’aucun autre acteur d’Hollywood n’a eu le courage de faire : détruire sa carrière, être rejeté par tout son environnement professionnel et risquer sa vie, au nom de la vérité et pour prendre la défense des enfants victimes d’abus sexuels.

Qui était Isaac Kappy ?

Isaac est né à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, le 17 février, des parents Glen et Wendy Kappy. Isaac avait un jeune frère David et il vécut à Albuquerque jusqu’à qu’il déménage en Californie en 2005 pour continuer sa carrière d’acteur et chanteur.

Isaac a toujours adoré la musique qui était son premier amour. Il était très talentueux dans de nombreux domaines. Pour commencer, il fut un prodige à l’alto dès l’âge de 9 ans, ce qui lui permit  par la suite d’obtenir une bourse à l’Université d’Arizona, puis il quitta l’Université d’Arizona pour l’Université du Nouveau-Mexique où il obtint sa licence.

En 2009, Isaac rencontra Nate Santa Maria et ils formèrent le groupe Monster Paws [Les Griffes du Monstre]. Isaac deviendra le chanteur de Monster Paws, en plus d’écrire et composer une grande partie de leur musique.

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Isaac était un musicien très talentueux. Il pouvait pratiquement jouer de n’importe quel instrument, chanter, composer de la musique ou écrire des paroles, mais aussi créer des œuvres d’art ou des tableaux de peinture avec des matières naturelles, organiques.

Il était très bon acteur, savait imiter des voix ou des personnages avec brio et c’était un excellent danseur. Il était très intelligent, attentionné, drôle, charismatique, amical, plein d’empathie et les gens étaient attirés par lui.

Quand Isaac déménagea pour la Californie, en 2005, il monta sur scène à Hollywood, devenant ami avec des acteurs comme Seth Green et il obtint son premier rôle pour jouer Hustler dans Beer Fest (2006). Il décrocha aussi un rôle dans la série Vamperpump Rules où il exécuta un duo avec Tom Sandoval, le clip musical T.I.P., Touch In Public.

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Isaac Kappy a aussi joué Garfunkle dans FanBoys (2009) et Barbarosa dans Terminator Renaissance en (2011).

Il avait adoré jouer le « prisonnier tapageur » dans un épisode de la série Breaking Bad, en 2009.

Il avait aussi joué Mel dans Lemonade Mouth et le vendeur de l’animalerie, dans Thor, en 2011.

Isaac était très fier de sa contribution à la bande son du film The Babysitter (2017), un film d’horreur comique et déjanté.

Isaac joua son dernier rôle en 2017, dans un épisode du show comique Late Night Snack de Rachel Dracht, mais quel qu’ait pu être son plaisir d’exercer le métier d’acteur, il ne supplanta jamais sa passion pour la musique.

Le réveil d’Isaac se produisit après la tragédie du 11 septembre, après quoi il commença à poser des questions et faire des recherches.

En 2016, il suivit Q (l’opération militaire qui dévoile au grand public les crimes du Deep State) et fut un fidèle supporter de Trump dès le premier jour.

Isaac créa une communauté de patriotes nouvellement éveillés qui devint rapidement une famille,  baptisée The Famalamburguesa [Tribu ou Famille bourgeoise] ou Famalam, chercheurs de vérité dévoués pour lesquels Isaac était à la fois un ami et un guide. Il fit la lumière sur des recoins ténébreux du monde qui étaient ignorés par beaucoup, révélant les horreurs commises sur les enfants.

Isaac était source d’espoir et de force dans la communauté des chercheurs de vérité, il était respecté et aimé. Il parlait avec tous de sa mission et de ses recherches, partageant aussi certaines de ses musiques, tout en dispensant des encouragements. Il avait embrassé la mission de débarrasser le monde des agresseurs d’enfants, car il estimait que les enfants devaient pouvoir grandir dans une société où ils ne seraient plus la proie des pédophiles.

Beaucoup ont vu leur vie changer au contact d’Isaac, mais il était aussi la cible de beaucoup d’attaques et de haine, du fait des accusations qu’il avait portées contre des célébrités pédo-criminelles. Il y faisait face avec détermination et ne renonça jamais à sa mission.

Isaac Kappy avait intitulé sa chaîne vidéo Project 4 a Rad American Century [Projet pour un Super Siècle Américain].

Son combat contre les abus sexuels d’enfants et le trafic humain étaient, plus qu’un but dans la vie, une mission sacrée pour laquelle il était prêt à prendre des risques insensés, en dénonçant des personnes puissantes, riches et influentes.

Isaac n’avait pas un tempérament dépressif, c’était un boute-en-train capable de remonter le moral de ses amis quand ils se décourageaient. Cependant, il affirma plusieurs fois qu’il se savait en danger et il s’est efforcé de dissuader d’attenter à sa vie ceux dont il se savait la cible, comme lorsqu’il intitula une de ses vidéos Je ne me sens vraiment pas suicidaire, mais aussi quand il rédigea un courrier à l’attention de ses « amis » Seth Green et Clare Grant pour les prévenir qu’il avait mis au point un système de protection personnelle, si jamais ils tentaient quoi que ce soit contre lui, ce qu’on appelle un « interrupteur d’homme mort », en anglais Dead man’s switch.

Ces protections furent insuffisantes, car Isaac Kappy perdit la vie le 13 mai 2019, après avoir fait une chute depuis un pont près de Bellemont, en Arizona, pour aller s’écraser sur la légendaire Route 66, avant d’être heurté par un pick-up.

La police conclut à un suicide, mais la plupart de ceux qui connaissaient bien Isaac n’y ont pas cru, d’autant plus que de nombreux faits pointaient dans une autre direction.


Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 1

Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 2

Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 3

Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 4

Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 5

Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s