Catégories
#Qanon

Patriotes, rangez vos boules de cristal

« Trump a gagné !

— Ah, non, malheur ! C’est Joe Biden…

— Oh, si, les démocrates ont triché, c’est quand même Trump, mais il va aller devant la Cour Suprême…

— Je m’en doutais ! Ils ont tendu un piège aux démocrates pour les surprendre la main dans le sac en train de frauder… »

Depuis la succession de coups de théâtre des élections américaines, j’ai vu fleurir, sur des pages Qanon, des suppositions, spéculations, prédictions et autres prophéties sur ce qui allait se passer.

La seule fois où j’ai fait une prédiction, Q a posté quelques jours plus tard un message comme quoi IL NE FALLAIT PAS LE FAIRE !

Après quoi, j’ai dû présenter de plates excuses dans un article où vous trouverez un glossaire pour décrypter les termes sibyllins, typiques des Drops [largages, livraisons] de Q, En attendant que les cannibales passent à la casserole.

Et pourtant, ma prévision s’est avérée juste.

Je n’ai aucun mérite, je l’avais pompée sur d’autres patriotes qui l’avaient eux-mêmes déduite du décodage d’un autre drop de Q, interprétation si générale qu’il aurait pu arriver tout autre chose sans que cette prévision paraisse fausse.

Annoncer des prévisions, des opérations militaires futures, des tactiques ou des stratégies, avec une relative précision, est une erreur dans les deux cas de figure…

Soit c’est faux, et comme dit Q dans ce message, cela décrédibilise le mouvement Qanon en apportant de l’eau au moulin des médias grand public [MSM, Mainstream Media] et des anti-complotistes.

Soit c’est vrai, et c’est encore pire, puisque les « décodeurs » du futur donnent des renseignements précieux à l’ennemi qui pourra s’en servir pour contrer les actions des patriotes.

C’était l’énorme boulette commise par Isaac Kappy qui avait mis en danger la vie d’autres personnes, à tel point qu’un membre de Q l’a contacté et lui a demandé de réparer son gâchis, tout en le traitant de « crétin » au passage (voir Le mystère d’Isaac Kappy – Partie 3).

J’en profite pour vous dire que je suis toujours en train de travailler sur la Partie 5, même si j’ai fait quelques détours pour traiter des informations urgentes. Je n’ai pas lâché le morceau. Quand ils n’en peuvent plus, les pitbulls m’appellent à la rescousse.

Cependant, je dois finir de traduire et sous-titrer une vidéo qui vous dira à quelle sauce vous seriez mangés si nous perdions cette guerre. Ce n’est pas une prédiction, il s’agit d’informations présentes et passées qui auraient pu entraîner un futur possible, mais qui n’arrivera pas. Et ça, ce n’est pas une prophétie, mais une promesse.

On peut déduire le futur à partir de données passées et présentes, ce qui est la définition même de la logique. Sans jamais oublier que de nouvelles données peuvent être introduites dans l’équation à tout moment, ce qui va forcément modifier le futur qui, de ce fait, n’est jamais gravé dans le marbre.

Ce qui annule bien entendu les prévisions, prophéties et autres arts divinatoires.

Comme disait le philosophe Henri Bergson :

L’avenir n’est pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s