Catégories
#Rébellion

Rassemblement "S'unir pour la Liberté" à Londres – Discours de David Icke

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Cette vidéo de MINIVER 1984, que j’avais postée sur Facebook, vient d’être censurée, je la republie donc ici, protégée par un blindage de seize pouces.

La première fois qu’une personne m’a envoyé de la littérature de David Icke, j’y ai jeté un œil et l’ai bien vite mise de côté.

À cette époque j’étais d’autant plus réticent à me plonger dans des histoires effrayantes qu’il n’y avait aucune solution. Qanon n’existait pas encore et le monde continuait sa course folle vers sa destruction finale sans que rien ni personne ne paraisse en mesure de l’empêcher.

Mon point de vue était simple : tant qu’à assister à la fin du monde, autant le faire en s’occupant l’esprit avec des sujets plus sympas que les repas de bébés rôtis de la reine d’Angleterre.

Et puis, en 2019, un ami m’a donné une pilule rouge. J’ai mis ma ceinture et me suis enfoncé dans le terrier de lapin jusqu’au Pays des… non, hélas ! pas des Merveilles, j’aurais bien aimé.

Trois mois plus tard, l’Apocalypse passait à la vitesse supérieure. Pour ceux qui ne le savent pas, le mot apocalypsis, qui décrit la fin du monde et constitue le dernier livre du Nouveau Testament, signifie, en latin chrétien, « révélation divine ».

Si un lecteur s’imagine, en lisant mes références à Dieu ou au diable, au bien et au mal ou à des ouvrages comme les Évangiles que je suis chrétien ou adepte d’une quelconque religion, je précise que ce n’est pas le cas.

J’ai toujours été passionné par la philosophie et ses questions fondamentales : D’où viens-je ? Qui suis-je ? Où vais-je ?

J’ai beaucoup étudié les religions et les philosophies, tant occidentales qu’orientales, mais j’ai fait avec ces données ce que je fais avec toute information, trier, comparer, analyser, évaluer, mettre de côté, conclure, changer d’avis. De ce travail, j’en ai tiré une conception de l’univers bien trop personnelle pour rentrer dans un cadre conventionnel, sorte de synthèse délirante entre le bouddhisme zen, l’animisme, le spiritualisme et la physique quantique.

Cependant, contrairement aux matérialistes qui ont des comptes à régler avec les religions traditionnelles, je porte sur elles un regard plutôt bienveillant, car j’ai appris à lire entre les lignes de leurs écrits, bien au-delà du premier degré et de l’idolâtrie apparente, et j’y décèle des équations sophistiquées, cachées dans les métaphores et les images simples.

Le problème des anciens mystiques, je pense, c’est qu’ils s’adressaient à des populations primitives, illettrées, ce qui les a amenés à utiliser le type de langage qu’on emploierait avec un enfant.

Aussi, le monde a tellement changé… et si j’en juge par ce qu’on voit dans cette vidéo, ça ne fait que commencer.

2 réponses sur « Rassemblement "S'unir pour la Liberté" à Londres – Discours de David Icke »

Bonjour, je n'arrive pas a lire les videos en entier. La video s’arrete en cours en marquant qu'elle n'est pas lisible et qu'il faut que j'attende qu'ils le convertissent au format web adéquat. J'ai essayé de les recharger plusieurs fois et meme en mettant le curseur au milieu, impossible de les voir en entier. Est qu'il faut que je telecharge le pcloud?? Désolée je n'y connais rien en informatique. Merci d'avance car cela m'interesse beaucoup

J’aime

Bonjour, Merci beaucoup pour votre commentaire.Pourriez-vous me donner les titres des vidéos que vous n'arrivez pas à lire en entier?Lisez-vous la vidéo depuis un Pc ou un téléphone?Si ordinateur, PC ou Mac ?Quelle est votre navigateur ? Firefox, Chrome, Internet Explorer, Microsoft Edge, ou pour Mac, Safari?

J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s