Catégories
#Guerre de l'information

France-Soir, dernier des Mohicans ou presse résistante ?

C’était il y a bien longtemps, si longtemps que cela semble appartenir à autre vie, un autre monde.

Le journaliste était nimbé de cette auréole de liberté d’expression et d’intégrité incorruptible pour dénoncer les scandales, dictatures, violations des Droits de l’Homme et ignominies pandémiques de cette planète.

Carnet à la main, appareil photo en bandoulière, on le voyait, héros des temps modernes, risquer sa vie pour enquêter dans les zones d’ombre, de violence ou de ténèbres du monde et rapporter, tel un trophée, la vérité en pleine lumière.

Récemment, le documentaire Tiré des ténèbres, par la voix d’un ex-agent de la CIA, Kevin Shipp, nous a confirmé ce que l’on pressentait déjà sans pouvoir mettre des mots dessus, à savoir que la presse, à de rares exceptions près, avait été achetée par les lobbies et qu’elle était désormais au service de ces criminels qu’elle aurait dû dénoncer.

À preuve ces journaux soi-disant libertaires, comme Le Monde ou Libération, soutenant des criminels comme Bill Gates ou George Soros, accusant de « complotisme » tous ceux qui osent remettre en question la dictature mondialiste. Quoi d’étonnant quand on sait que Gates finance Le Monde.

Aussi, nous fûmes plusieurs à être surpris par les articles de France-Soir, ces derniers temps, seul organe de presse à tenir un discours intègre face à la propagande mensongère du gouvernement sur le COVID-19.

Jugez plutôt…

En mars 2020, nous sommes entrés dans un monde délirant gouverné par la peur et les mensonges de nos autorités qui font actuellement tout pour prolonger la panique sans justifications médicales réelles.

Confinement : la pire catastrophe française depuis 1940

En mars, notre président a déclaré la guerre au Covid-19 et ses ministres nous ont expliqué que la suspension des libertés fondamentales, l’obligation : « restez chez vous » (sous contrôle policier tatillon) et la rupture de tous les liens sociaux, étaient nécessaires pour sauver nos aïeux, empêcher nos hôpitaux d’être débordés et limiter le nombre de morts que nous infligerait inéluctablement le Covid-19.

Trois mois plus tard, nous constatons que ces mesures ont abouti à l’assassinat de nos anciens dans les EHPAD, que les lits des cliniques privées sont restés vides même dans les régions qui ont enregistré le plus grand nombre d’hospitalisations liées au COVID-19 (et ont transféré des patients à l’étranger), et que la France se retrouve parmi les pays qui comptent le plus de morts de Covid-19, par million d’habitants.

La réalité est à l’opposé de ce que nous annonçaient les prédicateurs d’apocalypse, leurs simulations et le comité scientifique, celui-là même qui aujourd’hui nous recommande de porter des masques, de nous faire tester et d’installer une application de traçage sur nos téléphones (stop covid) alors que la maladie a quitté notre territoire.

… … … … … … … … … … … … … … … … … …

Ce journal, peut-être le dernier de son espèce en France, mérite d’être soutenu.

Cliquez sur l’image ci-dessus ou ce lien pour accéder à l’article complet sur le site de France-Soir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s