Catégories
#Extermination

Conte finlandais : les parlementeurs, le fakecin et le parlevrai

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Il était une fois… un royaume du Nord qui n’avait pas de roi.

Comme il était situé tout au bout du monde, les gens qui vivent plus au sud l’avaient appelé Finlande.

C’est ce que veut dire le mot Finlande, « terre de la fin », mais ses habitants disent plutôt Suomen Tasavalta : la république des hommes du marais…

Pas le « Marais de l’éternelle puanteur », qui a envahi notre monde aujourd’hui, et que les soldats de l’Alliance sont en train de nettoyer, non, certainement pas !

Cette « terre de la fin » était un gentil marais, avec roseaux, moustiques, nénuphars et le chant des grenouilles à la tombée du soir.

Qu’est-ce qu’une « république » ?

C’est un royaume dont le roi est caché.

Ce sont les Romains qui ont inventé la res publica, la « chose publique »… vous avez un président, un premier ministre, d’autres ministres qui obéissent au premier.

D’ailleurs, en Finlande, même le président, élu par le peuple, obéit au premier ministre. Comme ça, les bonnes gens ne savent pas qui les dirige et ils continuent d’élire une marionnette qui obéit à ceux qui tirent les ficelles.

En fait, comme la plupart des pays, la Finlande est dirigée par les créatures du Marais de l’éternelle puanteur qui, comme je vous l’ai déjà dit, n’a rien à voir avec notre joli marais de Finlande.

Et pour mieux distraire le public et être sûr qu’il ne voit pas les ficelles, il y a un Parlement où des parlementeurs vont parler et mentir, en faisant beaucoup de bruit, pour distraire le public qui ne se doute de rien.

Or, voilà qu’un jour, dans ce parlement, il y eut un parlevrai !

C’est très rare qu’on voie une parlevrai, dans un parlement, mais ça arrive, quand les marionnettistes s’embrouillent dans leurs ficelles.

En tout cas, le mal était fait, le parlevrai était là et les parlementeurs furent bien obligés de l’écouter.

Et voici ce qu’il leur dit :

« Oyez ! oyez ! Cher président, chers collègues…

En nostre beau pays de Finlande, les crieurs publics ont dit qu’il y avait grande peste covid, mais ils ont menti de par la bouche, car de morts, il n’y eut point.

Les crieurs ont raconté cela pour que les médecins donnent, à nostre bon peuple, ce faux remède qu’ils appellent vaccin, mais moi qui parle vrai, je vous dis que c’est un fakecin.

Là où le fakecin passe, les Finlandais trépassent.

Alors, cher président, chers collègues, je vous le répète une dernière fois, si vous continuez de parlementir à notre peuple qui se meurt avec votre fakecin, ce faux vaccin, ce vrai venin, vous serez tous, j’en fais le serment, déclarés assassins. »

Et pour une fois, les parlementeurs restèrent silencieux, comme s’ils sentaient déjà une corde leur comprimer le gosier, si bien qu’aucun mensonge n’y pouvait plus passer.

5 réponses sur « Conte finlandais : les parlementeurs, le fakecin et le parlevrai »

Heureusement qu'il y a une poignée de braves types (hommes et femmes) pour défendre la vie. Et oui, Mélissandre, ça fait chaud au coeur !Et sinon, j'ai bien rigolé en te lisant, Clark. Des fois on fait pas gaffe, mais la langue des oiseaux révèle des vérités.

J’aime

Récemment, nous avons vu divers médias comme Real Raw News affirmer, à grand renfort de détails romanesques, qu'Hillary Clinton avait été jugée, puis exécutée…Voici un article on ne peut plus clair qui prouve que ces informations étaient fausses.Hillary Clinton a été aperçue à New York City… l'air quelque peu négligéLe Gateway Pundit est un média patriote aux articles concrets, relativement bien étayés et plutôt fiables.Dans cet article, que ce soit l'allure franchement obèse de la vieille Hillary, qui contredit l'éventualité d'un « clone » affirmé par certains médias, ou qu'il s'agisse des deux images où elle a été récemment photographiée à son insu dans une pizzeria, en train de bouder ostensiblement pendant que son mari Bill Clinton faisait du charme à la femme du chanteur de rock Sting, l'authenticité des informations de cet article du 24 juin 2021 saute aux yeux.Comme vous avez pu le voir ces derniers temps, je préfère publier peu d'articles, mais contenant des informations fiables, de qualité.

J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s