Catégories
#Guerre de l'information

Le début de la fin du Deep State

fulford-e1563472208302

Né au Canada en 1960, Benjamin Fulford était un reporter controversé qui ne mâchait pas ses mots, un auteur et un analyste politique pour le magazine Financial Times. Il a aussi été invité comme orateur à de nombreuses conférences sur des questions politiques et c’est un commentateur régulier sur le site BBC News. Né dans une famille de journalistes, Benjamin a grandi durant les premiers jours des guerres médiatisées et de ce fait, il a une grande connaissance des médias en général.

Benjamin devint célèbre dans le monde entier pour son livre intitulé Who is Benjamin Fulford? [Qui est Benjamin Fulfort ?] qui révélait une mine d’informations personnelles sur sa vie privée ainsi que ses avis politiques et opinions. Ben a aussi écrit d’autres livres concernant la politique et la finance et l’un de ces livres s’appelait « Money Laundering » [Blanchiment d’argent], lequel dévoilait son expérience quand il travaillait à blanchir de l’argent. Il affirme avoir vécu au sein d’un groupe de prisonniers évadés en Amazone afin de pouvoir échapper au système et il a aussi fait de la prison lorsque les Britanniques dirigeaient le Brésil. Benjamin prétend s’être échappé de prison et avoir fini par vivre parmi d’autres prisonniers évadés jusqu’à ce que le gouvernement brésilien lui demande de revenir, ce que les prisonniers acceptèrent. Après son évasion, il a décidé de prendre un travail comme banquier d’investissement et il a été prospère depuis lors.

Benjamin prétend n’avoir aucun casier judiciaire et il n’existe aucune preuve du contraire. Mais certains de ses détracteurs disent que l’histoire de Benjamin selon laquelle il se serait échappé de prison et serait devenu un riche investisseur n’est rien d’autre qu’une fiction. Ben est quelque peu controversé parce que beaucoup de critiques disent qu’il est né au Canada et qu’il n’est pas vraiment d’origine brésilienne. Certains disent qu’il pourrait être mêlé à une conspiration ou qu’il a peut-être des motivations cachées. Quoi qu’il en soit, il ne fait aucun doute que Benjamin est l’un des personnages les plus fascinants qui soient. Il est extrêmement intelligent et il écrit des articles et des livres qui incitent à la réflexion et il a aussi les meilleurs avis et points de vue politiques. Donc, si vous recherchez une analyse politique indépendante, faites des recherches sur Benjamin Fulford.

Source : OTHERBIOGRAPHY.COM

Les présentations étant faites, voici l’un des derniers articles écrits par Benjamin Fulford.

Comme quoi, si vous voulez être un reporter avec des sources qui connaissent tous les secrets des milieux criminels de la planète, travaillez comme « blanchisseur » de fonds, puis monnayez vos services avec des informations de première classe.

(Cliquez sur l’image ou ce lien pour lire l’article en entier)

Et voici la version originale de l’article en anglais : L »escroquerie Rockefeller-Biden s’effondre tandis que le monde lui tourne le dos.

Lorsque vous ne comprenez pas une phrase de l’article en français, rectifiez la syntaxe fautive, un pronom erroné, une construction maladroite.

Je ne peux confirmer ni infirmer les informations de ce long article de Fulford, à l’exception d’une seule…

En dépit de tout ce qu’on a pu lire ou entendre sur les plus riches et plus puissantes familles de ce monde, les Rockefeller ont toujours été et sont encore, jusqu’à  nouvel ordre, la dynastie qui possède et dirige cette planète. Tous les autres milliardaires, même les Rothschild, ne sont que des seconds couteaux. Des petites fortunes mineures.

Si les Rockefeller tombent, le Deep State vole en éclats.

C’est à eux que faisait référence Trump, en août 2020, lorsqu’il a fait cette déclaration qui a laissé tout le monde perplexe : « Donc, j’ai beaucoup d’ennemis là-bas. C’est peut-être la dernière fois que vous me verrez pendant longtemps. Un grand nombre d’ennemis très, très riches, et ils ne sont pas contents de ce que je fais. »

Dans les années 80, après des fuites de données classifiées de la CIA, les Rockefeller ont décidé de faire profil bas et de laisser des sbires comme Rothschild, Soros ou Gates occuper le devant de la scène « d’hommes les plus riches du monde ».

Par conséquent, si Benjamin Fulford est aussi bien renseigné qu’il en a l’air, le mois qui vient promet d’être intéressant.

À ceux qui doutent de la véracité de ce récit entre Les Aventures de Tintin et Les Aventures de Jack Burton dans les Griffes du Mandarin, nous allons être vite fixés, puisque Benjamin Fulford nous a donné un délai de trois semaines avant que nous puissions remarquer les répercussions de ces évènements extraordinaires, car les échanges ont lieu sur des canaux de communication analogiques (physiques), non numériques, non informatiques.

L’article de Benjamin Fulford est daté du 29 mars 2021, alors je propose qu’on se donne rendez-vous fin d’avril 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s