Catégories
#Guerre de l'information

Attention ! une pandémie peut en cacher une autre

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

En 2 minutes 45 secondes, l’humoriste George Carlin décrit notre situation avec une précision redoutable.

Qu’il existe des journalistes, dont c’est le métier d’informer la population, qui non seulement s’abstiennent d’écrire et d’alerter sur cette réalité pourtant évidente, c’est quelque chose d’extrêmement difficile à comprendre.

Que d’autres serfs comme nous, d’autres esclaves, s’efforcent eux aussi de nier cette réalité, c’est tout aussi difficile à comprendre et assorti d’un sentiment d’être trahi par ses frères et sœurs.

Mais ce sentiment est aussi la réponse à ces énigmes.

Ces gens commettent une trahison.

Trahison envers la société, envers l’humanité, envers leurs enfants dont ils sacrifient le futur.

Les prédateurs, tout en haut de la pyramide, en haut de la « chaîne alimentaire », sont faciles à comprendre. Le mot « prédateur » résume leur condition. Ce sont des ennemis de l’humanité.

Tout pour eux, rien pour les autres.

L’égoïsme pathologique est facile à comprendre. C’est une maladie mentale. Derrière une apparence civilisée et un épais maquillage d’hypocrisie, ce sont des psychotiques qui nourrissent une haine secrète des gens.

Mais les autres… ceux que nous côtoyons tous les jours dans nos familles, au travail, dans les lieux publics ou pire, ceux qui se prétendent nos ami(e)s… comment peuvent-ils nous trahir à ce point ?

Tous ceux qui osent ne serait-ce qu’employer le mot « complotiste » sont des traîtres. La trahison va de pair avec la lâcheté. La lâcheté avec la peur.

On s’apercevra, dans les romans et au cinéma, que le traître est un lâche qui choisit le camp du plus fort, sans considération de loyauté, de courage ou de justice.

Est-ce différent dans la vie quotidienne ?

Certains diront qu’ils sont mal informés ou trop bêtes pour voir la vérité, mais n’est-ce pas plutôt un déni de la réalité ?

À quel stade d’irréalité, faut-il considérer qu’on a affaire à un glissement vers une pathologie névrotique, une forme de maladie mentale ?

La pandémie mondiale est bien réelle, mais la maladie n’est pas celle qu’on croit.

2 réponses sur « Attention ! une pandémie peut en cacher une autre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s