Catégories
#Covillusion

Docteur Fauci, spécialiste du coronavirus pour la Maison-Blanche, bientôt confiné à vie

(Mise à jour 26 novembre 2021 : l’article a disparu du site de Michael Baxter.)

Voici un article de Real Raw News, un média Web étrange qui oscille entre fiction et réalité, dont le rédacteur en chef, ancien journaliste mainstream, a posté cette décharge de responsabilité :

L’information sur ce site Web est uniquement dans un but informationnel, éducatif et ludique. Ce site Web contient de l’humour de la parodie et de la satire. Nous avons inclus cette décharge de responsabilité sur les conseils d’un juriste.

Je soupçonne ce site web d’avoir alimenté bon nombre informations douteuses quant aux éventuelles arrestations des criminels du Deep State (la pendaison d’Hillary Clinton et de sa fille Chelsea, etc.)

Une question demeure, cependant. La décharge de Michael Baxter signifie-t-elle réellement que son site publie des satires, parodies, etc., ?

Ou bien cette mise en garde n’est-elle vraiment qu’une sécurité légale et Michael Baxter possède de réelles sources dans l’armée US ?

Pourtant, le ton des articles ne paraît ni humoristique ni satirique.

À vous de juger…

Trump accuse le Dr. Fauci d’être un combattant ennemi

Par Real News, 29 décembre 2020

Le Département de la Justice des États-Unis, au nom du Président Donald J. Trump, a complété un acte d’accusation scellé qui déclare que le Dr. Anthony Fauci, directeur de l’Institut National des Allergies et Maladies Infectieuses, et membre du groupe de travail sur le coronavirus, est un traître envers l’Amérique, d’après des sources de Washington familières de cette question.

L’acte d’accusation, qui se trouve actuellement sur le Bureau Resolute du Bureau Ovale, accuse Fauci de nombreux hauts crimes et délits, dont beaucoup pourraient valoir à Fauci son droit d’exercer et une incarcération à GITMO pour le restant de son existence. D’après les rapports, ces accusations incluent trahison, conspiration avec l’ennemi et fraude. L’Article 2 de la Section 4 de la Constitution des États-Unis stipule : « Le Président, le Vice-Président et tous les responsables civils des États-Unis seront démis de leurs fonctions, en cas de et suite aux accusations de trahison, corruption ou autres hauts crimes et délits. »

Bien que Fauci ne soit ni un politicien ni un responsable du gouvernement, c’est un fonctionnaire civil et par conséquent, il peut être inculpé pour des actes criminels ainsi qu’il est précisé dans l’Article 2, Section 4.

Des sources proches de l’enquête sur Fauci ont dit que Trump a eu des soupçons sur les intentions de Fauci après avoir lu des tweets liant le docteur à un coup d’État du « Deep State » pour entraver sa campagne de réélection. Ces tweets supposaient que Fauci et nul autre que Barack Hussein Obama avaient orchestré un « canular » pour couler l’économie, garantissant l’échec d’un président dont le principal accomplissement présidentiel avait été de contribuer à une résurgence économique. Les tweets suggèrent que le coronavirus était un prétexte pour déposséder les Américains des droits et libertés qui leur sont chers, et que Fauci souhaitait ouvrir la porte à un Nouvel Ordre Mondial qui abolirait la Constitution et remplacerait les leaders US par du personnel des Nations Unies.

Le comportement suspect de Fauci à des réunions de presse sur le coronavirus ont encore accru les soupçons de Trump. Le 20 mars, Trump a appelé le Département d’État  Département du « Deep State ». Alors qu’il se tenait derrière lui, Fauci a fait un geste dédaigneux de la main, tout en inclinant la tête et se frottant le front.

« Trump l’a pris comme un affront personnel. Trump ne pardonne ni n’oublie. Il a Fauci à l’œil et les actions de Fauci ont contribué à confirmer les soupçons du Président », a rapporté une source.

De plus, Fauci a été un invité fréquent de CNN et MSNBC, des réseaux qui ont souvent critiqué les efforts de réponse de Trump face à la pandémie. Il a utilisé son statut de docteur parmi les plus renommés pour directement contredire les messages de Trump.

Les tweets, combinés avec la conduite radicale de Fauci, ont incité Trump à ordonner au Département de la Justice d’enquêter sur la connexion Fauci-Obama. Les enquêteurs ont obtenu – et apparemment lié – des données prouvant qu’en 2015, Obama avait ordonné à Fauci d’autoriser un « don » à un laboratoire de virologie de Wuhan. Fox News et The Washington Post on publié des articles s’interrogeant sur le fait que le Covid-19 ait pris naissance dans l’établissement de Wuhan. De plus, des écoutes téléphoniques du téléphone de Fauci et des systèmes électroniques ont révélé que le bon docteur et le président en disgrâce ont conservé des liens d’amitié étroits ; des appels téléphoniques et des e-mails interceptés ont révélé qu’Obama et Fauci avaient conspiré pour miner l’autorité de Trump en faisant en sorte que Fauci donne au Président des mauvais conseils médicaux sur les questions liées à la pandémie. D’abord, Fauci a dit à Trump « qu’il n’y avait pas lieu de se soucier du virus. » Puis, il changea de discours et avertit Trump que le virus ravagerait complètement le pays à moins que des mesures semblables à la loi martiale ne soient mises en place pour freiner la propagation. Fauci a déformé les faits et les chiffres, et il a grossi artificiellement le taux de létalité (Case Fatality Rate, CFR) en ordonnant au CDC  de diagnostiquer toutes les morts liées à des détresses respiratoires comme étant des décès dus au Covid-19, même si la personne n’avait jamais passé de test Covid-19.

Certains exemples surpassent tout en absurdité. Par exemple : dans le Queens, NY, un jeune homme noir de 23 ans rentrait chez lui d’une supérette quand une voiture s’est approchée de lui et que son conducteur lui a vidé le chargeur de son pistolet dans la poitrine. Deux salves l’ont atteint à la poitrine, provoquant un pneumothorax des deux poumons. Parce qu’il avait du mal à respirer et qu’on l’avait placé sous respirateur avant qu’il décède deux heures plus tard, le personnel de l’hôpital a dit que c’était le coronavirus qui l’avait tué. Ils n’avaient pas fait de test de Covid-19.

À Brooklyn, une femme diabétique de 96 ans, avec de la tension, est tombée raide morte quand son cœur s’est arrêté de battre. Le bureau d’expertise médicale de New York City a noté comme cause du décès… coronavirus.

Le jour suivant, New York a rajouté plus de 3000 « présumés positifs » au total croissant de mortalité dû au Covid-19. L’équipe d’enquêteurs a déterré une mine de preuves qui prouvent que le Dr. Fauci a poussé l’État à blâmer le coronavirus pour toutes les morts sans aucun rapport.

« En faisant cela, ils ont amplifié le compte de décès. Plus il y avait de morts, pire était la réputation de Trump. Et plus les restrictions devenaient sévères, tandis que davantage d’États adoptaient la loi martiale. Trump en a eu assez et il a décidé de serrer la vis à Fauci », a dit notre source.

Si toutes nos informations sont correctes, le procureur spécial de Trump a secrètement mis Fauci en examen, accusant le docteur du « Deep State » de crimes relevant du Patriot Act et  de l’Espionnage Act de 1917.

En listant cet article, je me suis fait cette réflexion : lorsque le procès du docteur Fauci, Mister Coronavirus, va commencer, quelles conséquences cela aura-t-il sur les autres plaintes déposées dans le monde pour « mauvaise gestion de la crise du coronavirus » ?

Justice is coming, la justice arrive… entendez-vous son piétinement lourd ?

2 réponses sur « Docteur Fauci, spécialiste du coronavirus pour la Maison-Blanche, bientôt confiné à vie »

Je me suis plusieurs fois demandé pourquoi Trump gardait cette vipère de Dr. Fauci à ses côtés, puis j'ai compris que c'était pour le garder à l’œil et mieux le piéger. Vu le nombre de traîtres qu'il a démasqué, je pense que Trump applique cette citation de Nicolas Machiavel : « Garde tes amis près de toi, et tes ennemis encore plus près. »

J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s