Catégories
#Covillusion

La grippe qui cause la fin du monde… peut s'arrêter demain

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.)

Le Docteur Roger Hodkinson est l’ancien président de la commission COVID du Collège Royal des Médecins et Chirurgiens d’Ottawa.

Il a été PDG d’un grand laboratoire médical à Edmonton, dans l’Alberta et a occupé durant 20 ans le poste de président d’une société de biotechnologie médicale en Caroline du Nord, laquelle vend actuellement un test de COVID-19.

Il est aussi spécialisé en pathologie, virologie et a été formé à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni.

Le déclaration que vous entendez dans cette vidéo a été faite lors d’une réunion de la Commission des Services au Public et à la Communauté, le 13 novembre 2020.

Le docteur Roger Hodkinson s’adresse ici au Président de la Commission, Aaron Paquette.

Voici une transcription, avec une traduction légèrement corrigée, de la vidéo :

« Monsieur le Président, je suis le Dr. Hodkinson. Je veux juste vous faire savoir que je suis prêt.

— Oh, d’accord. Nous serions ravis de vous entendre. La parole est à vous.

— Merci beaucoup. J’apprécie d’avoir l’opportunité de m’adresser à vous sur cette grave question. Ce que je vais dire sera dans un langage profane et direct. Cela va à l’encontre du discours habituel. Et par conséquent, pour que vous ne pensiez pas immédiatement que je suis un charlatan, je vais brièvement résumer mes références, afin que vous puissiez comprendre mes origines et la base de mes connaissances en la matière.

Je suis médecin en pathologie, ce qui inclut la virologie. J’ai été formé à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni. Je suis l’ex-président du Département de pathologie de l’Association Médicale.

Auparavant, j’étais professeur adjoint à la Faculté de médecine où j’ai longuement enseigné. J’ai été président du Collège Royal des médecins du Comité d’Examen des Pathologies, à Ottawa.

Mais de façon plus pertinente, je suis actuellement le président d’une société de biotechnologie en Caroline du Nord, laquelle vend un test pour le COVID-19, et je pense que vous pourriez dire que j’ai quelques connaissances dans ce domaine.

Il faut se rendre à l’évidence : il existe une hystérie du public totalement dépourvue de fondement, provoquée par les médias et les politiciens.

C’est scandaleux ! C’est le plus grand canular jamais perpétré sur un public sans méfiance.

Il n’y a absolument rien qui puisse être fait pour contenir ce virus, à part protéger les personnes âgées plus vulnérables.

Cela ne devrait pas être pris pour autre chose qu’une mauvaise grippe saisonnière. Ce n’est pas ebola. Ce n’est pas le SARS. C’est la politique qui joue au docteur. Et c’est un jeu très dangereux.

Aucune action d’aucune sorte n’est nécessaire, autre que celles effectuées l’année dernière, quand on ne s’est pas senti bien. Nous sommes restés à la maison, nous avons pris de la soupe de poulet vermicelles, nous n’avons pas rendu visite à grand-mère et nous avons décidé nous-mêmes quand nous retournerions au travail. Nous n’avons pas eu besoin que qui que ce soit nous le dise.

Les masques sont complètement inutiles. Il n’y a aucune preuve de leur quelconque efficacité. Les masques de papier et de tissu sont simplement des symboles de vertu. Ils ne sont même pas portés efficacement, la plupart du temps. C’est complètement ridicule de voir ces malheureuses gens, sans instruction, et je ne dis pas ça dans un sens péjoratif – de voir ces gens qui vont et viennent comme des lemmings, obéissant sans la moindre base de connaissance pour mettre ce masque sur leur visage.

La distanciation sociale est tout aussi inutile, parce que le COVID est répandu par des aérosols qui voyagent sur une distance de 30 mètres avant de se déposer.

Les confinements ont eu des conséquences inattendues si terribles. Tous les lieux devraient rouvrir demain, comme il était indiqué dans la Déclaration de Great Barrington, que j’ai diffusée avant cette réunion.

Et un mot sur les tests. Je tiens à insister sur le fait que je travaille dans le domaine des tests pour le COVID. J’insiste sur le fait que des résultats de test positifs ne signifient PAS (souligné en rouge) une infection clinique. Cela ne fait que provoquer une hystérie généralisée et tous les tests devraient être arrêtés. À moins que vous vous présentiez à l’hôpital avec des problèmes respiratoires.


(passage absent de la vidéo, mais présent dans la transcription anglaise)

Tout ce qui devrait être fait devrait l’être pour protéger les personnes vulnérables et leur donner, dans tous les établissements infirmiers qui sont sous votre contrôle… donnez-leur à tous 5000 unités internationales de Vitamine D chaque jour, ce qui s’est avéré réduire radicalement les risques d’infection.


Je voudrais vous rappeler que selon les statistiques de la province, les risques de décès pour les personnes de moins de 65 ans, dans cette province, sont de 1/300 000 ! Vous devez intégrer ça.

L’ampleur de la réponse que vous entreprenez sans aucune preuve à l’appui est complètement ridicule, étant données les conséquences des actions que vous proposez. Toutes sortes de suicides, fermetures d’entreprises, funérailles, mariages, etc. c’est tout simplement scandaleux.

C’est juste une autre mauvaise grippe et vous devez vous rentrer ça dans le crâne. Laissez les gens décider par eux-mêmes. Vous devriez vous retirer complètement du domaine de la médecine. Vous êtes en train d’être menés en bateau par le responsable sanitaire en chef de cette province.

Je suis absolument scandalisé que cela ait été aussi loin. Tout cela devrait s’arrêter demain.

Merci beaucoup.

Source : Peter Moore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s