Catégories
#Sexploitation

Libé ou Libeurk ?

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Pour ceux qui ne connaissent pas, les GAFAM sont les Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft.

La jeune femme dit que Libération vit sous perfusion. Être payé par les élites qui veulent réduire l’humanité en esclavage pour répandre leur propagande de dictature sanitaire, tout en ayant le culot de se faire appeler « Libération », j’appelle ça d’un autre nom.

Ces propagandistes (ne pas confondre avec des journalistes) ne connaissent visiblement pas l’adage : On ne lance pas de pierre quand on vit dans une maison de verre.

Il y a quelques mois, j’avais été choqué, pour ne pas dire traumatisé, de tomber sur une vidéo du journaliste Jean-Christophe Rabiller (chaîne aujourd’hui censurée) et d’autres ressources similaires qui évoquaient ces articles vomitifs où Libération faisait l’apologie de la pédophilie, du viol, de l’inceste, de la zoophilie…

Je la remets ici en format blindé, au cas où elle ferait l’objet d’une censure sur sa chaîne.

(Cliquez sur l’image pour voir la vidéo)

Si vous voulez vérifier ces informations auprès d’autres sources, tapez dans votre moteur de recherche : Libération pédophilie zoophilie viol.

Âmes sensibles, s’abstenir, vous allez côtoyer le fin fond de l’abjection.

Libération prétend aujourd’hui faire du fact-check [vérification de faits], mais c’est plutôt du fake-check [vérification bidon]. 

Ils ont même été jusqu’à se fake-checker eux-mêmes sur cette accusation de pédophilie (si jamais leur article disparaissait, le voici en PDF.) Ils plaident coupable, difficile de faire autrement quand vos publications sont tirées à des dizaines de milliers d’exemplaires, mais en noyant le poisson dans un salmigondis de justifications à deux balles.

Les citoyens journalistes de Qanon sont engagés dans une lutte sans merci contre la pédophilie, le trafic humain et l’exploitation sexuelle en tout genre.

Nous savons, comme en témoignent les carnets noirs du pédocriminel Jeffrey Epstein, qu’un très grand nombre d’élites des milieux artistiques, politiques ou médiatiques sont impliquées dans de sordides crimes pédophiles (voir Hollywood : derrière le rêve, la porcherie).

Les journaux comme Libération ou Le Monde financé par Bill Gates, lui-même soupçonné de plusieurs connexions pédophiles, doivent leur subsistance de presse morte-vivante à d’obscurs financements provenant de lobbies aux motivations douteuses.

Si vous voulez venir en aide à TVLibertés, partagez cet article. Copiez l’adresse qui s’affiche dans votre navigateur (la même que notée ci-dessous) et postez-la dans des commentaires Facebook, dans Messenger, dans des e-mails, diffusez-la au maximum. Préférez les commentaires au publications Facebook pour éviter la censure.

https://theoriedelaconspirationmonq.com/2020/12/libe-ou-libeurk.html

Quand la France sera débarrassée de ces organes de presse-esclave, véritables outils d’oppression aux ordres de la mafia mondialiste, ce sera une vraie libération.

Une réponse sur « Libé ou Libeurk ? »

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s