Catégories
#Qonspiration

Opération "Destruction de la France"

Même si personne n’ose se le dire, la France est devenue une dictature.

Certains la qualifient de dictature « douce », mais je dirais plutôt que c’est un collier étrangleur, plus on tire dessus pour se libérer, plus on s’étouffe.

Alors, les gilets jaunes et grévistes feraient bien de se réveiller, car leur combat « à l’ancienne », grèves, manifestations, mouvements sociaux traditionnels, etc., ne les mènera nulle part.

Je dis cela alors que j’ai une réelle sympathie pour leur mouvement, mais ce n’est plus comme si les hommes de main mondialistes se souciaient du pays, de son économie ou de la destruction du niveau de vie des français.

Cela avait été annoncé par Zbigniew Brzeziński à l’une des réunions de la Commission Trilatérale, le but EST la destruction des nations, et la France ne fait pas exception.

Il faut que les responsables de mouvements réalisent que les mondialistes n’en ont rien à faire de leurs grèves et manifestations. Pire, ils en rigolent.

Nous ne faisons pas seulement face à des individus qui ont perdu toute notion de ce qui est juste ou injuste, de ce qui est bien ou mal.

Derrière ces actions, tout en en haut de la pyramide, il y a des individus qui vouent un réel culte au mal, des criminels qui n’hésitent pas à commanditer l’incendie de Notre-Dame en signe d’allégeance à une secte sataniste, ou ces étranges incendies criminels d’usines et forêts de par le monde, lesquels visent à déclencher d’importantes émissions de carbone qui prouveront que les hystéro-climatistes ont raison (je suis pour l’écologie).

Dans notre pays, nos dirigeants font à peine l’effort de dissimuler la haine que le peuple français et sa culture leur inspirent, alors qu’ils essayent de les faire disparaître sous l’immigration et l’islamisation. Observez attentivement la photo ci-dessus, elle résume parfaitement la situation.

Ce n’est pas de la générosité pour les migrants, c’est une stratégie de destruction d’un pays qui croule déjà sous la surpopulation, l’endettement et n’arrive plus à fourrnir du travail à ses propres habitants, sans parler d’une retraite décente après une vie de labeur et de lourdes cotisations.

On pourra faire grève aussi longtemps qu’on veut, mettre le pays en faillite jusqu’au point où la France sera encore plus ruinée qu’elle ne l’est.

Le moment venu, ils mettront les banques en faillite, et appliqueront la loi de 2016 qui permet de les renflouer en volant l’argent des clients.

La seule chose qui leur importe, ce sont LEURS possessions, LEUR personne, LEURS maisons et voitures luxueuses, LEUR vie dépravée.

Recherchez sur Internet : pédophilie élites. Et regardez les horreurs et informations choquantes qui s’affichent.

Quand on est capable de telles actions, pensez-vous qu’on se soucie une seconde du peuple qui manifeste ou fait grève ?

Le gouvernement a envoyé des centaines d’officiers s’entraîner en Algérie et Israël pour être formés aux combats en milieu urbain.

Les gilets jaunes vont devoir réfléchir avant d’agir.

Je le dis avec respect pour leurs efforts et leur engagement, mais leur approche du problème et leurs méthodes sont totalement obsolètes.

Ils ne doivent pas mettre la pression sur la France ni les travailleurs ou l’économie dont nous dépendons tous, mais la mettre directement sur les responsables de l’oppression.

Les actions collectives posent un problème, car elles infligent une « punition collective » dont pâtissent des citoyens qui ne la méritent pas. C’est une forme d’injustice sociale qui s’ajoute aux injustices déjà présentes et qui divise le mouvement, l’affaiblit.

Les dictatures ont toujours utilisé la force, c’est leur terrain de prédilection.

Aujourd’hui, un peuple qui désire regagner sa liberté ne doit plus utiliser la force, mais l’organisation et l’intelligence.

Cette dictature est une dictature de gauche. De façon étrange et paradoxale, mais pas si étonnant à une époque où les valeurs s’inversent, la liberté est en train de se réfugier à droite.

Les discours « anti-extrême-droite » ou « anti-fascistes » sont une propagande de manipulation pour briser la contestation et inciter les naïfs à soutenir la dictature mondialiste.

Hitler aussi s’était présenté comme « libérateur » de l’Allemagne.

Le mot « nazi » signifiait « national socialisme », sauf qu’Hitler a détruit l’Allemagne en s’efforçant de construire un « empire européen » (le Troisième Reich), dans un premier temps, puis mondial.

Ça ne vous rappelle rien ?

Changeons notre façon de penser.

Oublions les clichés politiques d’antan, ils n’ont plus cours aujourd’hui.

Droite et gauche ne signifient plus rien.

Il ne reste que ceux qui œuvrent pour la liberté, l’indépendance, contre ceux qui travaillent à nous réduire en esclavage.

4 réponses sur « Opération "Destruction de la France" »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s